PARIS GRAND SLAM

 

 

Dimanche 11/02/18

 

 

27982598_1592461404168386_8115664304375595400_o

 

 

 

Marie-Eve Gahié sauve l’honneur

 


Marie-Eve Gahié (FLAM 91) a répondu présente au Paris Grand Slam. La numéro trois mondiale des moins de 70 kg a décroché la médaille de bronze ce dimanche. Le seul podium de la délégation essonnienne obtenu sur l’ensemble du week-end.

Les larmes ont encore coulé sur le visage de Marie-Eve Gahié, ce dimanche à l’AccorHotels Arena. Mais cette fois, c’étaient des larmes de bonheur. La pensionnaire de la Force Longjumeau Alliance Massy 91 est parvenue à décrocher la médaille de bronze chez les moins de 70 kg en dominant la Néerlandaise Sanne Van Dijke, championne d’Europe de la catégorie. « C’est une fille qui m’a battu lors de nos trois dernières confrontations, j’avais donc un peu d’appréhension avant le combat, mais la consigne était de rester concentrée et patiente, explique l’Essonnienne de 21 ans, comblée par ce troisième podium dans un Grand Slam après Bakou en 2015 et Abou Dhabi en 2016. Je comptais vraiment aller en finale. Même si je ne repars pas avec l’or, je suis très contente de cette 3e place. »

Pour lire la suite de l'article, clique ICI

 

 

 

********************

 

 

 

Samedi 10/02/18

 

 

FB_IMG_1518294191713

 

 

 

Paris Grand Slam
la jeunesse triomphante du judo au rendez-vous



Le Grand Chelem de Paris de judo se déroule ce week-end dans la mythique enceinte de l'AccorHotels Arena.

Clarisse Agbegenenou s'y sent comme chez elle. Samedi, elle a surclassé la catégorie des -63kg. La vice-championne olympique et championne du monde s'est débarrassée en finale de la Japonaise Miku Tashiro, au terme d'un festival conclu par un énorme ippon.

C'est la quatrième victoire dans ce Grand prix de Paris pour Agbegnenou après 2013, 2014 et 2017. Une belle occasion de communier avec son public au son de la Marseillaise. ‘’Je me sens vraiment bien. Ca fait vraiment plaisir de gagner ici à Paris, à la maison. Je dis merci à mon public qui m'a vraiment poussé tout au long de la journée. Paris est magique, le public de Bercy est magique. J'espère qu'ils vont me suivre aux Mondes et aux Jeux, c'est bon de les sentir derrière moi.''

Après l'argent, une médaille d'or pour Akil Gjakova en -73kg. Déjà deuxième à Tunis, la nouvelle pépite du judo kosovar confirme. A 22 ans, il ouvre son palmarès avec l'un des plus prestigieux tournoi du World Judo Tour. Et avec la manière puisqu'il domine en finale le champion olympique 2012 Lasha Shavdatuashvili. ''On se sent tellement bien après une victoire en Grand Chelem, c'est ma première médaille à ce niveau et elle est en or ! Je suis trop heureux, j'ai passé une super journée, j'étais en forme. J'ai battu un champion Olympique. C'est vraiment bien, ca me donne de la confiance."


Pour lire la suite de l'article, clique ICI

 

 

 

*********************

 

 

Déception pour Hélène Receveaux


Hélène Receveaux a été battue par la Coréenne Kim en -57 kg. Elle termine 5e de la compétition.
Partager sur Facebook Tweeter Google+ 6 partages

Hélène Receveaux n'a pas réussi à trouver la solution face à la Coréenne Kim. Moins en jambes qu'à son habitude, Receveaux a été battue sur un waza-ari, dans le golden score. Elle voit la médaille de bronze lui échapper et termine 5e de la compétition.

Pour lire la suite de l'article, clique ICI

 

 

********************

 

 

Ce mécanicien poids lourds a battu Teddy Riner



Jean-Sébastien Bonvoisin commence son travail à 4 heures du matin à la Semardel, société en charge de la gestion des déchets à Vert-le-Grand, dans l’Essonne.
Jean-Sébastien Bonvoisin est le dernier judoka français à avoir terrassé la star des tatamis. C’était il y a 11 ans. Aujourd’hui, il répare des camions poids lourds et combat ce dimanche lors du Grand Slam de Paris.

Les années passent, la légende prospère. À chaque opération promotionnelle de l’équipe de France de judo, Jean-Sébastien Bonvoisin, 32 ans, entend la même tirade: et voici le dernier français à avoir battu Teddy Riner ! «Les gosses viennent alors me voir en me disant : c’est vrai que tu as fait tomber Teddy ?», nous confie celui qui a décroché la médaille de bronze en + 100 kg aux championnats d'Europe 2013.


Pour lire la suite, clique ICI

 

 

**********************************************************

 

 

Vendredi 09/02/18

 

 

Di Cintio tente un nouveau pari


Maëlle Di Cintio effectue son retour au Tournoi de Paris, samedi. La Novéantaise, championne de France des -63 kg, lorgne le podium : « Une médaille, ce serait énorme ! »

Sa journée de samedi commencera par un petit-déjeuner «  normal, pas trop copieux pour être en forme  ». Puis Maëlle Di Cintio rejoindra l’AccorHotels Arena pour participer au Paris Grand Slam. La championne de France des -63 kg se produit dans l’enceinte de Bercy pour la troisième fois de sa carrière (5e en 2011 et élimination au 2e tour en 2014). Viendra le temps de l’échauffement durant lequel la Novéantaise porte une attention particulière à son genou tant martyrisé. «  Après, je me mets dans ma bulle.  » Casque sur les oreilles, avec du rap et du R’n’B à fond pour l’entraîner vers les tatamis.

Pour lire la suite de l'article, clique ICI

 

 

********************

 

 

Mélanie Clément doit briller ce samedi au Tournoi de Paris


Si Mélanie Clément veut s’offrir une saison internationale, elle doit briller ce samedi au Tournoi de Paris.

Malgré son classement mondial (10e), Mélanie Clément n’est pas une athlète protégée. La Française, surprise lors des Championnats de France (double tenante du titre, elle s’est contentée, à Saint-Quentin-en-Yvelines, du bronze), s’est fait sortir à Tokyo en 8es de finale avant de prendre une honnête 7e place lors du Masters de Saint-Pétersbourg, en fin d’année.

Pour lire la suite de l'article, clique ICI

 

 

********************

 


Première pour Daniel Jean à Paris



Ce week-end, les judokas de l'outre-mer participent au grand chelem de Paris qui se déroulera les 10 et 11 février à l'AccorHotels Arena, dans le quartier de Bercy, à Paris.
Un grand rassemblement du judoka mondial sans Teddy Riner, mais avec Amandine Buchard : « mon premier objectif c'est Paris et je verrai pour la suite. Je me sens bien à l'entrainement. Je me sens bien dans ma vie personnelle. Je suis en pleine forme. Mon objectif à long terme, c'est les jeux. Mais pour l'instant je fais mon petit bonhomme de chemin et je prends ce qu'il y a à prendre et on verra pour la suite. Pour l'instant je ne me prends pas la tête. Je me prépare dans le but de battre tout le monde » .
Il y a aussi Fanny-Estelle Posvite, Sarah-Léonie Cysique, Marie-Eve Gahé, Melissa Héleine et Stessie Bastareaud chez les filles, des championnes confirmées et en devenir. Elles sont leaders dans leurs catégories. Tandis que chez les garçons le jeune champion junior de Martinique Daniel Jean, dans la catégorie de - 66 kg se prépare pour son premier tournoi de grand chelem chez les séniors et c'est à Paris devant sa famille et ses amis.


Pour lire la suite de l'article, clique ICI

 

 

 

*********************************************************

 

 

 

Du kata au grand slam

 

 

27654562_1971439436443368_334762891728150085_n