17/07/08

les chutes au judo

AU JUDO, ON CHUTE

 

un bon judoka est aussi une personne qui sait tomber sans se blesser et qui maîtrise suffisamment ses attaques pour contrôler la chute de son partenaire.

 

 

C'est le geste le plus classique du judo, le but étant de projeter son adversaire au sol par un mouvement de bassin, des jambes ou des épaules.

l'apprentissage de la chute (ukemi) conditionne tous les progrès en judo.

On doit pouvoir rouler sur le tatami sans se faire mal !

on commence par de faibles hauteurs en position accroupie ou même assise. Il existe 3 types de chutes :


- USHIRO UKEMI (chute arrière)


levez les bras devant vous, roulez en arrière, rentrez le menton près du sternum, levez les jambes tendues et frappez le sol avec les mains pour amortir la chute

 

chutardeb_ushiro_ukemi

 

-YOKO UKEMI (chute latérale)


glissez latéralement le pied devant de façon à tomber sur le flanc. Rentrez le menton près du sternum, arrondissez le dos, frappez le sol de la main du côté de la chute

 

yoko_ukemi

 

-MAE UKEMI (chute en avant)


avancez le pied droit, penchez-vous vers l'avant, posez votre main gauche sur le sol, placez ensuite le bord externe de la main droite entre la main gauche et le pied droit, les doigts pointés vers l'arrière, rentrez le menton près du sternum puis roulez sur l'épaule droite. Lorsque les jambes retombent, frappez le sol avec le bras gauche. Ne croisez pas les jambes à l'arrivée !

 

mae_ukemi

 

 


 

 

UNE CHUTE BIEN EFFECTUÉE N'EST PAS DOULOUREUSE !!!!!

 

 

frapper de la main sur le tapis produit une onde de choc qui vient adoucir l'impact. Très vite, on apprend à chuter sans se faire mal!

L'onde de choc est la propagation d'une vibration; ainsi lors qu'un  corps tombe au sol, des ondes circulaires produites à la surface  du tatami émanent du point de chute.                

Pour éliminer cette onde  qui peut occasionner diverses commotions, on crée une ou plusieurs  autres ondes en frappant violemment et sèchement le sol avec un ou deux bras écartés du corps d'environ 35 degrés maximum. On frappe du plat de la main, doigts réunis, dans le prolongement du bras, mais sans maintenir le contact de cette main au  sol.


il faut vaincre les appréhensions de départ, PAS D'INQUIETUDE, tout cela est le fruit d'un apprentissage progressif

on organise des petits exercices amusants, rouler au dessus d'une personne allongée sur le sol.

les professeurs de judo savent très bien mettre en confiance leurs élèves sur les chutes (ils ont été formés pour cela !) l'élève oubliera peu à peu sa peur du vide et chutera sans appréhension

 

 

 

 

 

 

Posté par osotogari à 23:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :