INFOS JUDO INTERNATIONAL

 

pour voir des résultats de judo et de jujitsu , c'est ICI

 

tu cliques sur les liens suivants pour d'autres infos

dernières infos

brèves du judo en France

 

 

 

 

 

 

**********************************************************

 

 

 

Championnats de Madagascar – Le kata à l’honneur
16/02/18


Trois en un. La fédération organisera, ce week-end, les championnats nationaux de kata et de combat pour les vétérans. Le challenge pour les ceintures noire et marron sera aussi au programme. 

Compéti­tion inaugurale de la saison. Le championnat de Madagascar de kata, qui en sera à sa deuxième édition, débutera les activités de la fédération malgache de judo (FMJ) ce week-end.
En parallèle, ce sommet national de kata se déroulera, cette fois, en marge de deux autres compétitions d’envergure nationale, dans la petite salle du palais des sports Mahamasina. Pour le kata, la phase éliminatoire du championnat se tiendra dans la matinée du samedi.
Dont au programme, comme l’année dernière, les deux styles, à savoir le kata me nokata et le nageno kata. Les finales auront lieu dans l’après-midi.
Le staff technique de la fédération va insérer, en marge de cette activité inaugurale de la FMJ, deux au­tres compétitions de combat. Il s’agit du come back du championnat national réservé aux vétérans et aussi le challenge pour les ceintures noire et marron.
Le championnat de Madagascar vétérans hommes et dames se disputera en plusieurs tranches d’âge de cinq ans. À commencer par le M1 pour les hommes et F1 pour les dames, pour ceux ou celles entre 30 et 35 ans. Puis le M2 et F2 regroupe ceux ou celles âgé(e)s de 35 à 40 ans, et ainsi de suite jusqu’en M12 et F12.

Pour lire la suite de l'article, clique ICI

 

 

 

**********************************************************

 

 

 

Le CESCA remporte la 24è Coupe de l’Ambassadeur du Japon
13/02/18


La 24è édition de la Coupe de l’ambassadeur du Japon s’est disputée samedi à la salle Polyvalente 2 du Palais des sports de Treichville. Une compétition qui  met déjà en lumière les challenges du judo ivoirien pour Tokyo 2020.

Plus que vivante depuis plusieurs décennies, la Coopération Ivoiro-Japonnnaise se manifeste à travers la Coupe de l’ambassadeur qui était à sa vingt-quatrième édition. Premier partenaire et grand amoureux du judo, SEM Hiroshi Kawamura était encore aux côtés des pratiquants de l’ « art de la souplesse ».

Pour lire la suite de l'article, clique ICI

 

 

 

**********************************************************

 

 

Une première médaille d’or pour le Canada au Grand Chelem de Paris
11/02/18

 
Christa Deguchi (-57 kg) a causé la surprise en signant une fiche parfaite samedi au Grand Chelem de Paris, en France. Elle a gagné la compétition dans sa catégorie se défaisant de la Japonaise Tsukasa Yoshida par ippon en finale pour ainsi remporter la première médaille d’or dans l’histoire du Canada à cette prestigieuse compétition de judo.


Ancienne représentante du Japon, Deguchi a commencé à l’automne dernier à se battre pour le Canada. Cette médaille d’or au Grand Chelem de Paris, en plus d’être la première pour le Canada, a donc une signification encore plus spéciale pour elle qui a vaincu une Japonaise.

«J’ai perdu deux fois par le passé contre Yoshida, donc c’était ma revanche. Je suis contente d’avoir gagné pour le Canada et j’ai beaucoup aimé entendre l’hymne national canadien après ma victoire. Je viens de changer de nationalité et je veux que le Japon soit intimidé par moi. Je suis contente d’avoir battu le Japon», a affirmé Deguchi.

Pour lire la suite de l'article, clique ICI

 

 

 

**********************************************************

 

 

 

 Nickolay Nikiforov: "Quand mon fils Toma aime, il aime fort. Et quand il s'énerve, il s'énerve fort"
10/02/018



Dans les années 90, Nickolay Nikiforov était une véritable terreur sur les tatamis belges. Tous ses adversaires le craignaient. Deux décennies plus tard, c’est son fils qui fait peur. Et pas un peu. Toma Nikiforov, la nouvelle star du judo belge, sportif d’élite de La Défense, que l’on surnomme ‘Kalashnikiforov’, dispute ce dimanche le Tournoi Grand Chelem de Paris dans la catégorie des -100 kilos, une épreuve qui ne lui a jamais vraiment réussi mais dont il rêve depuis son plus jeune âge. Vu ce qu’il a démontré le week-end dernier à l’Open de Visé (cinq combats, cinq victoires dont quatre sur ippon), le Schaerbeekois se rendra dans la Ville Lumière en pleine confiance. D’autant plus qu’il combattra devant sa " maman-poule " Angelina et son papa Nickolay, son ‘tatko’ comme on dit en bulgare.

Pour lire la suite de l'article, clique ICI