Itsutsu No Kata, pourquoi forme des cinq ?



Parce que ce kata est constitué de 5 techniques auxquelles Jigoro Kano n'eut pas le temps de donner de nom avant de décéder, et ceci bien qu'il y ait mûrement réfléchi. C'est le kata "inachevé".
Ce kata permet selon Jigoro Kano d'établir une relation entre le "microcosmos" (l'intérieur du corps humain) et le "macrocosmos" (l'univers). Il est fondé, selon les traditions japonaises, sur les cinq éléments de l'univers.

Pour Kano, ce kata a pour but, à la fois, d'expliquer le principe du maximum d'efficacité pour un minimum d'effort et de représenter les mouvements de l'univers. Il représente le coeur même du Judo.
Le Kodokan adopta l’Itsutsu No Kata comme kata en 1887.

Ce Kata est présenté comme le plus profond, le plus philosophique, le plus avancé des katas.
Jigoro Kano pensait qu'il était par conséquent inapproprié de nommer les techniques.
Cependant, on retrouve de grandes similarités entre ces techniques et celles, "nommées", du Judo.

Ce kata présente les cinq principes du Judo : énergie, résistance, forces, alternance et vide.