01/01/12

MIKINOSUKE KAWAISHI

is


Né à Kyoto l'ancienne capitale impériale en 1899, Mikinosuke Kawaishi étudie le jujitsu à l’école du Dai Nippon Butokukai au Japon.

Dans les années 1920 , sa formation achevée, il quitte son pays pour aller enseigner les arts martiaux, d'abord aux États-Unis (notamment à San Diego et à New York), puis à partir de 1931 en Grande-Bretagne. A son arrivée, il enseigne au Budokwai de Londres dirigé par Koizumi. Il crée ensuite un club de jiu-jitsu à Liverpool. Puis, il fonde à Londres le Club Anglo-Japonais et enseigne à l’Université d’Oxford. C'est à cette époque qu'il obtient son 3e dan.

Arrivé en France en octobre 1935, Mikinosuke Kawaishi, qui vient de recevoir son 4e dan, commence à y enseigner le judo, qui avait eu beaucoup de mal jusqu'alors à s'imposer malgré plusieurs séjours de son fondateur Jigorō Kanō.

En juillet 1936, Kawaishi crée le Club Franco-Japonais, et le 28 juillet, il y accueille son premier élève, Maurice Cottereau. Il va y faire naître, à travers un enseignement personnel, une passion pour ce sport, qui va prendre racine et se développer. Les premieres ceintures noires sont, Maurice Cottreau, Jean De Herdt, Paul Bonet-Maury, Jean Andivet, Roger Piquemal, Jacques Laglaine, Guy Pelletier, Jean Beaujean, Robert Lenormand, Loufti, Georges London, Guillaume.

Mikinosuke Kawaishi va rassembler autour de lui les premiers judokas français et, malgré un caractère jugé trop autoritaire, il parviendra, en imposant une méthode personnelle, codifiée suivant une nomenclature jugée plus conforme à l'esprit occidental, à faire éclore le judo français, sur lequel il exercera pendant de nombreuses années un autorité incontestée.

Kawaishi reprend le système des ceintures de couleurs élaboré par les judoka anglais entourant Gunji Koizumi auquel est alors associé un programme d'enseignement. Les ceintures de couleur, correspondant aux grades intermédiaires entre le débutant et la ceinture noire n'existaient pas dans le judo japonais. Le succès national et international de la méthode Kawaishi, fruit du travail conjoint de l'expert japonais et de Moshe Feldenkrais, est à l'origine de l'adoption généralisée de ce système typiquement occidental.

A la fin de l'année 1937, le Club Franco-Japonais ferme ses portes et intègre le Jiu-Jitsu Club de France, situé au 82 rue Beaubourg. Fondé un an plus tôt par Moshe Feldenkrais (Jigorō Kanō a accepté la présidence d'honneur), ce club est l'émanation de la section judo-jiu-jitsu de l'École Spéciale des Travaux Publics de la Ville de Paris initiée par Feldenkrais vers 1929. Kawaishi assure ainsi la direction technique du JJCF qui devient la première structure permanente du judo français.

En 1938, Mikinosuke Kawaishi reçoit de Jigorō Kanō le 5e dan.

L'année suivante, le 20 avril 1939, à son tour, Maître Kawaishi décerne la première ceinture noire de judo à un de ses élèves français, Maurice Cottereau. Jean de Herdt sera nommé le 12 juin 1940. Il portera la ceinture noire numéro 1bis.

Pendant la guerre, il poursuit son œuvre de pionnier jusqu'à l'entrée en guerre du Japon, qui l'oblige à regagner son pays.

Les premiers championnat de France de judo se déroulèrent, en son absence, à la salle Wagram, à Paris, le 31 mai 1943. Ils sont organisés sous la responsabilité de la nouvelle section de judo-jitsu de la fédération française de lutte créée en avril 1942 suite à l'application des nouveaux textes régissant la pratique des sports en France (Charte des Sports). Le 1er champion de France "toutes catégories" sera Jean de Herdt.

Avant la fin de la guerre, des clubs se sont ouverts à Paris et en banlieue, comme le Club St Honoré avec London, Opéra avec Lamotte, Cercle Sportif avec Mercier et Andrivet, St Martin avec Peltier, JC Nanterre avec de Herdt. De retour en France en 1948, Mikinosuke Kawaishi va reprendre l'enseignement de sa méthode. C'est son assistant, Jean Gailhat, qui rédigera et illustrera plusieurs ouvrages sur la Méthode Kawaishi à partir des années cinquante.

Kawaishi, par sa vision moderniste, a su transformer le judo japonais en une pratique accessible aux Occidentaux. En véritable entrepreneur, il a organisé l'enseignement du judo sur une base commerciale et professionnelle qui a donné au judo français une cohérence et une qualité, parfois décriée mais toujours enviée.

Mikinosuke Kawaishi est mort le 30 janvier 1969. Il repose au cimetière du Plessis-Robinson

Posté par osotogari à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


YASUYUKI MUNETA

is


né le 10/02/1981,  évoluant dans la catégorie des plus de 100 kg (poids lourds). Il se révèle chez les juniors par un titre de vice-champion du monde en 1998. Sélectionné pour les championnats du monde en 2001 puis en 2003 lors desquels il remporte son premier titre mondial, Muneta n'est pas sélectionné pour les jo de 2004 , son compatriote kejii suzuki  lui étant préféré. Vice-champion du monde en 2005, le Nippon obtient un second titre mondial en 2007 à rio de janeiro en remportant la sacre en toutes catégories. Quelques semaines plus tard, le judoka se blesse sérieusement à un oeil au cours d'un entraînement. Après un diagnostic médical rassurant, il effectue son retour à la compétition début 2008. Lors du Tournoi de Hambourg disputé en février, il obtient un probant succès en disposant notamment du champion du monde en titre teddy riner en quart de finale puis de l'Ouzbek en finale. à athènes

Palmarès

championnat du monde

 

  • championnats du monde 2001 à osaka (japon)
  • 7e en       toutes catégories.
  • championnats du monde 2003 à osaka (japon)
    • Médaille d’or en plus       de 100 kg.
  • championnat du monde 2005 au caire (égypte)
    • Médaille d’argent en       plus de 100 kg.
  • championnats du monde 2007 à rio de janeiro (brésil)
    • Médaille d’or en       toutes catégories.

Divers 

 

  • Principaux tournois :     
    • 2 podiums au tournoi de paris(1er en       2000 et 2003).
    • 4 podiums au       Tournoi de Hambourg (1er en 2004, 3e en 2005, 1er       en 2006 et 2008).
    • 3 podiums à la coupe jigoro kano (1er en 1999,       2e en 2002, 1er en 2003).
  • Par équipes :
    • Champion du monde par       équipes en 2002 à  bâle
  • Juniors :
    • Vice-champion du       monde juniors en 1998 à cali  (colombie)



une autre vidéo


Posté par osotogari à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

YASUHIRO YAMASHITA

yam


né le 01/06/1957 combattant dans la catégorie des lourds et en toutes catégories.

Il fait partie, avec douillet et ses compatriotes naoya ogawa, shinichi shinohara des seuls judokas à avoir été champion du monde chez les lourds et en toutes catégories, ruska  étant le seul à avoir réalisé cet exploit lors des JO d'été

Très vite remarqué pour ses qualités de combattant, les recruteurs du sumo s'intéressent à lui mais il préfère se tourner vers le judo.

Il remporte l'or chez les lourds aux championnat du monde de judo à paris en 1979 mais ne participe pas aux jo de moscou de 1980 suite au boycott de son pays. En 1981 il remporte deux titres en lourds et toutes catégories aux championnats du monde de maastricht. Il conserve son titre en lourds en 1983 à moscouL'année suivante, il obtient le titre aux jo de 1984

Il se retire en 1985, invaincu depuis octobre 1977. De plus, il n'a jamais été battu par un non-Japonais.

Il a entrainé pendant 8 ans l'équipe de judo du Japon. Durant ce temps, il a formé des champions du monde et des champions olympiques.

À l'heure actuelle, il est directeur de l'Éducation de la Fédération Internationale de Judo, et Professeur à l'université de tokai.

 

Palmarès


  .   champion olympiques des JO 1984
    .   Champion du monde des lourds en 1979,1981,1983 

  • Champion du monde toutes catégories 1981 
  • 9 fois champion du Japon en toutes catégories
  • 528 combats pour 16 nuls et 16 défaites
  • Invaincu d'octobre 1977 à avril 1985 (moment de son départ à la retraite)



une autre vidéo


Posté par osotogari à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19/05/09

KEIJI SUZUKI

is


né le03/07/80. Il a remporté la médaille d'or de la catégorie reine du judo (+ 100 kg) lors des jo 2004 à athènes. D'autre part, il a remporté deux titres mondiaux dans sa carrière dans deux catégories de poids différentes puisque le Japonais combat parfois dans la catégorie inférieure des moins de 100 kg. C'est dans cette catégorie qu'il prépare le rendez-vous olympique de pékin


Palmarès  

  • JO 2004
  • médaille d'or

CHAMPIONNATS  DU MONDE

2003
Médaille d'or en toutes catégories.
2005
Médaille d'or en moins de 100 kg.

Divers 

  • Principaux tournois
    • 2 podiums au tournoi de paris (1er en 2002, 1er en 2003).
    • 3 podiums au Tournoi de Hambourg (1er en 2004, 3e en 2007, 3e en 2008).
    • 1 podium au Tournoi de Moscou (1er en 2002).
    • 3 podiums à la coupe jigoro kano(3e en 1999, 1er en 2002, 1er en 2003).
  • Par équipes :
    • Champion du monde par équipes en 2002 à bâle
  • Juniors :
    • Champion du monde juniors en 1998 à cali


une autre vidéo


Posté par osotogari à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

SATOSHI ISHII

Ishii


né le19/12/1986 à ibaraki , il évolue dans la catégorie des plus de 100 kg (poids lourds). Il est champion olympique en titre des poids lourds, un titre remporté en 2008 à Pékin.


Biographie 

Titré champion du Japon junior en moins de 100 kg en septembre 2004, Satoshi Ishii remporte successivement les titres de champion d'Asie et de champion du monde juniors dans le mois qui suit. Âgé d'à peine 18 ans, il remporte deux tournois majeurs avant la fin de l'année : la Coupe Kodokan et le Tournoi de Corée du Sud.

L'année suivante, le judoka effectue une première tournée en Europe en obtenant deux podiums aux Tournois de paris et de budapest, ce quelques temps après avoir pris la troisième place lors de la coupe Jigoro Kano . En 2006 et 2007, il multiplie les podiums et victoires lors des principaux tournois asiatiques, en particulier japonais comme la Coupe Kano ou les championnats du Japon. En avril 2006, Ishii bouscule même la hiérarchie nationale à l'occasion des prestigieux championnats toutes catégories du Japon. En finale, il bat le champion olympique des poids lourds keiji suzuki et devient le plus jeune vainqueur du tournoi à 19 ans et 4 mois. L'ancien record de précocité était détenu par yasuhiro yamashita , champion olympique et quadruple champion du monde au tournant des années 1970–1980.

En 2007 et 2008, le judoka prépare idéalement les jo prévus à pékin en gagnant la Coupe Kano, le Tournoi de vienne en Autriche puis les championnats toutes catégories du Japon organisés à tokyo. C'est au cours de cette dernière compétition que le Nippon obtient sa sélection pour les Jeux olympiques au profit d'une victoire face à de nombreux prétendants aux riches palmarès. En effet, combattaient kosei inoue(champion olympique des mi-lourds en 2000 et triple champion du monde),yasuyuki muneta (double champion du monde) ou encore yohei takai(médaillé mondial, vainqueur de la coupe jigoro kano). À la surprise des observateurs, Ishii remporte tous ces combats jusqu'en finale où il domine Keiji Suzuki. Ce tournoi marque la fin de carrière de Kosei Inoue qui avait tout misé sur ce tournoi pour terminer sa carrière par une ultime participation olympique.

Lors du tournoi olympique, le Japonais remporte facilement ses deux premiers tours par ippon avant la moitié du combat. En quarts de finale, il élimine un adversaire renommé, le Russe tamerlan tmenov, double médaillé olympique et vice-champion du monde en titre. En finale de tableau, il se qualifie pour la grande finale face au Géorgien en inscrivant ippon dans les toutes dernières secondes de combat. En finale, il est opposé à l'Ouzbek , vainqueur notamment du champion du monde en titre, le Français teddy riner. Au terme des cinq minutes de combat, le Japonais remporte la médaille d'or grâce à un yuko d'avance. Il devient alors le quatrième champion olympique japonais de l'histoire chez les poids lourds.


une autre vidéo


Posté par osotogari à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


KOSEI INOUE

is
 

né le 15 mars 1978 à Miyazaki, est un judoka japonais.

  • Taille : 1m84
  • Poids : 103 kg
  • Catégorie de poids : +100 kg
  • Entraineur : yamashita : Champion du monde et olympique pour le Japon dans la catégorie des lourds entre 1979 et 1984

Il a commencé sa carrière dans la catégorie des -100 kg.

Palmarès

Championnat du monde

  • 2003 - Osaka : 1er (Catégorie des - 100 kg)
  • 2001 - Munich : 1er (Catégorie des - 100 kg)
  • 1999 - Birmingham : 1er (Catégorie des - 100 kg)

Jeux Olympiques

  • 2000 -  Judo aux jeux Olympiques de 2004|Jeux de Sydney : 1er (Catégorie des - 100 kg)

Championnat du Japon

  • 2001 - 1er

une autre vidéo

Posté par osotogari à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

KOGA TOSHIHIKO

koga


Sexe : M
Date de naissance : 1967 Fukuoka
Taille : 169 cm
Poids : 78 kg

Site internet : http://www.kogatoshihiko.jp/

Tokui-waza : Ippon-seoi-nage, morote seoi à une main, sode-tsuri-komi-goshi, koshi-guruma, ko-uchi-makikomi

Point fort : sa créativité lui a permis d’inventer de nouvelles techniques comme morote à une main ou sode-tsuri-komi-goshi en garde inversée

Anecdote : Il devient champion olympique en 1992 avec un genou blessé et il doit subir des infiltrations entre les combats.   

Kate Howey : " Koga est sans doute l'un des judokas les plus excitants de l'histoire."

Djamel Bouras : " Un Japonais hors-normes, orgueilleux dans sa façon de combattre."

                

Championnats mondiaux                         


1996 : 2e des Jeux Olympiques -78
1995 : 1e des Championnats du monde -78
1992 : 1e des Jeux Olympiques -71
1991 : 1e des Championnats du monde -71
1989 : 1e des Championnats du monde -71
1987 : 3e des Championnats du monde -71



une autre vidéo




Posté par osotogari à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

ICHIRO ABE

est l'un des plus célèbres enseignant de judo (10e Dan) du kodokan

M° Abe s'établit d'abord, au cours d'une campagne visant la promotion du Kodokan en Europe, principalement en France, en 1951 à toulousese puis en 1954 à  paris. Il est l'un des pères des écoles du Judo en France. En 1956 il devient la référence de l'Union Fédérale Française d'Amateurs de Judo Kodokan. Le premier championnat dans ce sport dans la même année a également été introduit par lui.

Sa citation la plus célèbre est : "Si tu es jeté six fois, relève toi sept fois !"

Posté par osotogari à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

ISAO OKANO

okano


né en 1944. Combattant dans la catégorie des moins de 80 kilos, il remporte les jeux Olympiques de Tokyo en 1964 et les championnats du monde de Rio l'année suivante. En 1967, et 1969, il gagne les championnats du Japon toutes catégories, c'est le plus léger judoka de l'histoire a avoir remporté cette épreuve.


Médaillé d’or aux Jeux Olympiques de 1964 et champion du monde en 1965, Maître Isao Okano est considéré comme l’un des plus grands compétiteurs de l’histoire du Judo. Cependant, plusieurs diront que le plus grand accomplissement qui a fait sa renommée fut de remporter le ‘’All-Japan Championship’’ deux fois !



une autre vidéo


Posté par osotogari à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

ISAO INOKUNA

tn_810514_B0507_Inokuma_JPN_tif


né le 4 février 1938,à yokosuka et mort le 28/09/01 à tokyo Il fut le premier champion olympique de la catégorie reine du judo en 1964, celle des poids lourds (à l'époque réservée aux plus de 80 kilogrammes).

Il commença le judo à 15 ans dans un pays où cet art martial est roi. Etudiant , il continue pourtant le judo où il atteint le grade de 4e dan à 18 ans. Il progresse régulièrement, travaille son physique jusqu'à disputer le prestigieux championnat du Japon dans la catégorie open (toutes catégories en français) en 1959. Malgré son relatif petit poids (83 kg), il réalise la performance de remporter le tournoi à seulement 21 ans et devient le premier judoka à gagner cette compétition dès sa première participation. Le record de précocité sera battu par yamashita en 1977, et il faudra attendre 2006 pour qu'un nouveau judoka s'impose dès sa première participation (Itoshi Ishii).

Il réussit à gagner son billet pour les JO qui se déroulent en 1964 malgré la forte densité de judokas qui existe au Japon. Ayant gagné du poids, il n'en reste pas moins qu'il est toujours le judoka le plus léger à combattre dans la catégorie des poids lourds. Ainsi, il rend plus de 30 kg à son adversaire canadien doug rogers  lors de finale. Lors de celle-ci et en présence de l'empereur hirohito, le Japonais triomphe à l'issue des quinze minutes de combat et devient le premier champion olympique de l'histoire de sa catégorie.

Un an plus tard, en l'absence du champion olympique néerlandais anton geesink, Inokuma remporte le titre de champion du monde en toutes catégories. Le Japonais prit sa retraite sportive après ce dernier titre à seulement 27 ans. Directeur du Judo Club de l'Université de Tokyo, il tacha dès lors de dénicher et d'entraîner de jeunes judokas. Professeur d'éducation physique à l'Université de tokai à la toute fin des années 1960. Proche de Shigeyoshi Matsumae, il aida ce dernier à devenir président de la fédération de judo japonais  en faisant campagne pour lui.

Toujours très proche des instances japonaises du judo, il se lance néanmoins dans le bâtiment. En septembre 2001, alors qu'il était à la tête d'une entreprise de construction qui connaissait des difficultés financières, l'ancien judoka est retrouvé sans vie dans son bureau de tokyo




une autre vidéo


Posté par osotogari à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :