16/06/14

les infos insolites des JO de Londres 2012

JO

tu trouveras dans ce post,

des infos insolites, des infos drôles et d'autres infos bien moins amusantes

(les signatures des articles sont cliquables, tu cliques dessus pour trouver la source de ces articles)

 

 

*********************

 

 

Un haltérophile oublie de se réveiller

 


Un athlète britannique a failli manquer l’épreuve d’haltérophilie aux Jeux olympiques de Londres pour n’avoir pas pu se réveiller à temps.

« J’étais supposé me lever à six heures, descendre, prendre tranquillement une douche avant la pesée précédant l’épreuve et faire un peu d’étirements », raconte Jack Oliver, l’haltérophile âgé de 21 ans. « À 7 h 05, j’entends frapper à la porte, je regarde mon téléphone et je me dis : 'Je suis dans de beaux draps ! Mon entraîneur va être très en colère ! »

Meilleure performance

Après ce réveil brutal, Jack Oliver s’est « habillé en 30 secondes », a sauté dans un bus pour gagner l’enceinte de l’ExCel, où sont disputées les épreuves d’haltérophilie, et est arrivé juste à temps pour la pesée pré-compétition. Faisant fi de son début de journée chaotique, le jeune athlète britannique a finalement réalisé devant son public la meilleure performance de sa carrière, en soulevant un total de 310 kg, dont un record personnel de 170 kg à l’épaulé-jeté.

« L’heure supplémentaire de sommeil a dû me faire du bien », a-t-il conclu en guise de boutade.




ouest france


 

*********************

 

un judoka brésilien casse sa médaille

 


Felipe Kitadai, médaillé de bronze en judo chez les -60kg, a un nouveau combat à disputer: le Brésilien doit convaincre le CIO de lui donner une nouvelle médaille après avoir cassé celle reçue samedi à Londres.

Le judoka était tellement heureux de son trophée qu'il emportait sa médaille partout. Y compris sous la douche, où en essayant de la protéger de l'eau, il l'a fait tomber. En plus d'une jolie entaille, elle s'est brisée au niveau de l'oeillet de suspension.

Bien embêté, Kitadai doit maintenant convaincre le Comité olympique international de remplacer sa médaille de bronze pour qu'il puisse continuer à la porter fièrement autour du cou.

Selon "Globo Esporte", la requête aurait été acceptée par le CIO, qui lui aurait cependant conseillé d'éviter d'emporter la nouvelle médaille sous la douche...



challenge

 

 

*********************

 

 

 

Détour par le pub



Lee Jae-cheol, entraîneur de l'équipe sud-coréenne de voile, n'a pas pu résister à l'appel des pubs britanniques. Arrêté pour conduite en état d'ivresse par la police de Dorset, dans le sud de l'Angleterre, l'intéressé a été exclu de la délégation nationale. L'entraineur avait plus de deux fois la quantité d'alcool autorisée dans le sang. Il devra payer une amende de 340 livres (434 euros) et est interdit de conduire en Grande-Bretagne pour les 18 prochains mois.

 

 


Trois mois d'expérience

 


Le Nigérien Hamadou Djibo Issaka peut se targuer d'avoir battu au moins un record lors de ces Jeux olympiques. Après avoir découvert l'aviron il y a trois mois, il a bénéficié d'une invitation pour concourir.



Gabriel De Azevedo - "Le Nouvel Observateur"

 

 

 

********************

 

 

ces athlètes au destin à part



Du tireur américain le plus poissard de l’histoire olympique à la petite-fille de la reine d’Angleterre, sept participants aux Jeux dont l'histoire vaut le détour…

La lutte pour les médailles se fera généralement sans eux.  La plupart devraient même quitter Londres dans l'anonymat dans quelques jours. Pourtant, tout comme Usaïn Bolt ou Michael Phelps, ils sont déjà entrés dans la légende olympique. « 20 Minutes » vous présente les sept ahtlètes les plus insolites de ces JO.

Matthew Emmons

Ce tireur à la carabine américain de 31 ans va vivre ses troisièmes Jeux Olympiques. Déjà un exploit pour cet abonné à la loose. En 2004 à Athènes, Emmons n'a plus qu'à toucher la cible sur son dernier tir à 50 mètres afin de remporter l'or. Sauf que le malheureux se trompe et vise la ligne du voisin. Huitième place, merci et au revoir.  Sa rencontre avec la tireuse tchèque Kurkova,  venue le consoler de son échec, lui fait oublier son malheur. Ce qui ne l'empêche pas de récidiver à Pékin : le doigt qui glisse sur la gâchette lors du dernier tir et le titre qui s'envole à nouveau. Un veinard, donc.


la suite de l'article en cliquant ICI

 

 

********************

 

 

la délégation égyptienne porte des équipements Nike... contrefaits

 

La délégation égyptienne est au centre de l'information avant le coup d'envoi des Jeux Olympiques de Londres 2012. Le comité national a équipé ses athlètes avec des vêtements et des objets Nike contrefaits.

Décidément, rien n'arrête les scandales à l'approche de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Londres. Après les déclarations sur l'ambiance dépravée au Village Olympique, c'est la délégation égyptienne qui fait parler d'elle dans les médias.


la suite de l'article en cliquant ICI

 

 

 

**********************

 

 

 la judokate saoudienne devra retirer son hijab

 



La Saoudienne Wodjan Ali Seraj Abdulrahim Shahrkhani devra retirer son hijab (foulard islamique) si elle veut participer au tournoi olympique du judo

La Saoudienne Wodjan Ali Seraj Abdulrahim Shahrkhani, âgée de 18 ans, devra retirer son hijab (foulard islamique) si elle veut participer au tournoi olympique de judo, a expliqué aujourd’hui le président de la Fédération internationale de judo, Marius Vizer.

« La représentante saoudienne veut prendre part au tournoi et elle doit le faire en respectant les principes et l'esprit du judo, donc sans hijab », a déclaré Marius Vizer à l'issue du tirage au sort des tableaux du tournoi olympique.




elle

 

 

*********************

 

 

un cauchemard sur pattes


L'Américaine Kim Rhode qui tentera dimanche à Londres de décrocher au tir sa cinquième médaille consécutive lors des JO d'été, a failli voir son rêve compromis par un chiot de quatre mois qui a dévoré son billet d'avion pour Londres.

Le chiot de la tireuse américaine Kim Rhodes a mangé son billet pour les Jeux Olympiques. Norman, désormais surnommé le "cauchemar sur pattes", ne sera pas puni : la compagnie aérienne a accepté d'imprimer un nouveau billet.

 

********************

 


de l'or pour... les boîtes aux lettres



Royal Mail, la poste britannique, a annoncé mardi que chaque titre olympique raflé par un athlète britannique lors des Jeux olympiques et paralympiques de Londres serait célébré en repeignant en... or une célèbre boîte aux lettres rouge de la ville natale du champion, dans les jours suivant la victoire. Autant dire que les Britanniques sont impatients de voir ce changement de couleur qui reflétera la progression de leur pays au tableau des médailles lors des Jeux olympiques qui débutent ce vendredi à Londres.

Pour les trophées collectifs, l'opération sera effectuée dans un lieu évocateur pour l'ensemble des membres de l'équipe. Une équipe de peintres se tient sur le qui-vive pour se consacrer à cette tâche.

Il s'agira du premier changement de couleur des boîtes aux lettres du pays depuis leur passage du vert à l'écarlate en 1874, sous le règne de la reine Victoria.

 

 

*********************

 

 

quand les organisateurs confondent les deux Corées

 



Les joueuses de football nord-coréennes ont quitté le terrain mercredi avant le coup d'envoi de leur match contre la Colombie. Le drapeau de la Corée du Sud avait été affiché par erreur sur l'écran géant du stade.

Afficher le drapeau sud-coréen avant un match de la Corée du Nord, forcément, ça fait un peu désordre. C'est ce qui s'est passé mercredi soir avant la rencontre entre la République populaire démocratique de Corée et la Colombie comptant pour le tournoi olympique de football féminin. La rencontre du groupe G a été retardée de plus d'une heure en raison de l'incident diplomatique.


la suite de l'article en cliquant ICI

 

 

les infos ci dessus proviennent du site suivant : infos insolites et drôles - TF1 News

 

 

********************

 


Une athlète grecque exclue pour un tweet raciste

 


L'athlète grecque Paraskevi Papachristou, qui devait s'aligner en triple-saut aux Jeux olympiques de Londres, a été exclue mercredi après avoir publié un commentaire jugé raciste sur Twitter, a annoncé le chef de l'équipe olympique grecque. «Il y a tellement d'Africains en Grèce que les moustiques (porteurs du virus) du Nil occidental mangeront au moins de la nourriture de chez eux», avait-elle écrit.Son tweet controversé a immédiatement déclenché la polémique en Grèce, au point que plusieurs responsables politiques ont réclamé son exclusion. «Elle a n'a pas respecté une règle élémentaire de l'olympisme et, malheureusement, elle est exclue», a déclaré Isidoros Kouvelos, le chef de l'équipe grecque, sur la chaîne SKAI TV. «Elle a fait une erreur et, dans la vie, on paye pour ses erreurs», a-t-il ajouté.

L'athlète de 23 ans a présenté ses excuses mercredi, en affirmant qu'il s'agissait d'une «plaisanterie malheureuse et de mauvais goût». «Je suis vraiment désolée et honteuse après toutes les réactions négatives que j'ai déclenchées, dans la mesure où je n'ai jamais voulu offenser personne ni violer les droits de l'homme», a-t-elle réagi sur sa page Facebook. Paraskevi Papachristou a fini à la 11e place des championnats d'Europe d'athlétisme en juin dernier.





20 minutes

 

 

********************

 


Sa prothèse paralympique retrouvée


Le sauteur en longueur handicapé Arnaud Assoumani avait été victime d’un vol samedi à Paris.

Il peut pousser un gros "ouf" de soulagement. Arnaud Assoumani, recordman mondial du saut en longueur a récupéré la prothèse myoélectrique qu’il pose sur son bras pour pratiquer sa discipline. Elle lui avait été dérobée lors du vol de son scooter samedi dernier à Paris, à quelques semaines du début des Jeux paralympiques qui se tiendront à Londres, du 29 août au 9 septembre prochains.




europe 1

 

 

********************

 


9 athlètes exclus pour dopage



Neuf athlètes ont été suspendus pour dopage à la suite de contrôle effectués en vue des Jeux olympiques de Londres, annonce aujourd'hui la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

Les athlètes concernés sont trois Russes, deux Ukrainiennes, une Bulgare, une Grecque, une Turque et un Marocain, précise l'IAAF sur son site internet.

"L'annonce d'aujourd'hui est l'illustration de la campagne continue et inébranlable de l'IAAF contre le dopage en athlétisme", a déclaré le président de l'IAAF, Lamine Diack. "Elle montre la détermination de l'IAAF à utiliser des méthodes avancées pour détecter le dopage et pour appliquer des sanctions plus fermes quand cela est justifié", a-t-il ajouté.


 


le figaro