18/11/08

TEDDY RINER

1_riner_of_france_celebrates_after_defeating_mikhaylin_of_russia_during_the_world_judo_open_championships_in_levallois_442


Teddy Riner commença le judo à l'âge de 6 ans pour canaliser une énergie déjà débordante que n'arrivait pas à combler la pratique de l'escalade ou de la natation. Il choisit finalement le judo vers ses 14 ans, un sport de  combat qui permet à son physique de colosse de s'illustrer pleinement. Il intègre rapidement le pôle espoir de rouen puis l'insep à paris et s'illustre au niveau national en remportant les titres cadets ou juniors de champion de France. Plus encore, il commence sa fulgurante ascension en réalisant un impressionnant doublé Championnats d'Europe Championnats du monde dans la catégorie des juniors lors de l'année 2006 . Les spécialistes voyant en lui le futur david douillet , Teddy Riner tend à relativiser ses performances : « Mes entraîneurs me disent que j'ai des capacités. Je me rends compte que mon début de parcours est exceptionnel, mais je garde la tête froide. C'est sans doute dû à mon éducation. Mes parents m'ont inculqué le respect, la modestie. Dans la vie, il faut savoir rester simple et je veux que les gens m'aiment pour ce que je suis et non pour ce que je fais, ou ce que je vais devenir. »

Malgré son jeune âge (18 ans), le pensionnaire du club du paris judo tente de se faire une place chez les seniors. Ainsi, en janvier 2007 , il se classe à la deuxième place des Championnats de France, seulement battu en finale par mathieu bataille , un judoka plus âgé et plus confirmé que lui. Interrogé sur les performances du jeune espoir,david douillet voit en lui son successeur dans la catégorie des lourds. Il confirme son énorme potentiel en prenant notamment une troisième place au tournoi de paris en février 2007, podium acquis grâce à un parcours parfait en repêchages en battant le Néerlandais van der geest (champion du monde toutes catégories et médaillé olympique) et le français Mathieu Bataille à chaque fois par ippon. Aussi, il décroche un premier podium international à côté de prestigieux judoka comme le Japonais kosei inoue ou le Russe mikhaylin . Grâce à ses bons résultats, le jeune français est sélectionné pour les championnats d'europe 2007  qui se tiennent à belgrade, aux dépens de Mathieu Bataille . Il y décroche la médaille d'or le lendemain de ses 18 ans, ce qui constitue le record de précocité pour un tel titre alors qu'il n'est encore que junior. Le jeune Français aura marqué par son état d'esprit conquérant, éliminant ainsi le champion d'Europe en titre allemand toelzer. Sans pression durant la compétition, il déclara après : "C'est beaucoup le travail qui paie. J'étais bien à l'aise et je n'en avais rien à faire que mes adversaires soient champions d'Europe ou du monde. Il fallait simplement que je leur rentre dedans !".

Brièvement conseillé à partir de juin 2007 par l'ancien champion du monde et médaillé olympique stéphane traineau, le jeune parisien est sélectionné pour participer aux mondiaux 2007  organisés à rio de janeiro . Le tirage au sort lui réserve cependant un premier combat relevé puisqu'il se retrouve opposé au Japonais kosei inoue , transfuge de la catégorie des moins de 100 kg dont il est champion olympique en 2000 et triple champion du monde. Faisant fi du palmarès de son adversaire, le jeune français s'impose face au nippon puis, après trois nouvelles victoires, se qualifie pour sa première finale mondiale. Opposé au vice-champion olympique et du monde en titre, le Russe tamerlan tmenov , il s'impose grâce à un waza-ari obtenu après trois des cinq minutes du combat, un avantage qu'il réussit ensuite à conserver pour vaincre Tmenov. Alors qu'il n'est encore que junior, Teddy Riner met ainsi fin à dix années sans titre mondial pour le judo français dans cette catégorie de poids depuis le dernier sacre de david douillet  en 1997. À 18 ans il devient par ailleurs le plus jeune champion du monde masculin de l'histoire , son égal féminin étant la japonaise  ryoko tani

Aux jo de pékin, le 15/08/2008 , Teddy Riner est battu au troisième tour et au golden score par l'Ouzbek tangriev après un match très tendu et quasiment sans attaque. Il parvient ensuite à tracer sa route en repêchages, ce jusqu'à la troisième marche du podium. Il commente son parcours : « Le match que j'ai perdu, c'est parce que j'ai été trop hésitant. Cela a été ensuite un peu dur de me remettre dedans, mais j'ai appris qu'aux Jeux, il fallait tout lâcher. Sur l'ensemble de la journée, je ne suis pas mécontent. J'ai gagné pas mal de combats sur ippon, c'était important pour me rassurer. Et je ne repars pas sans rien En ce qui concerne les Jeux, on se reverra à Londres en 2012 ! »  

Deux mois après les Jeux olympiques, le judoka conserve le titre de champion du monde juniors des poids lourds à bangkok. Premier français à remporter deux fois de suite l'or mondial en juniors, Teddy Riner inaugure également au niveau planétaire l'enchaînement juniors-séniors-juniors. En décembre, il remporte le titre mondial toutes catégories lors des Championnats du monde organisés à levallois perret, premiers du nom puisque dissociés des Championnats du monde mettant en jeu les titres mondiaux des autres catégories de poids. En finale, le Français vainc le Russe mikhaylin et devient le quatrième combattant de l'histoire à détenir simultanément les titres de champion du monde poids lourds et toutes catégories (les précédents , yamahita en 1981,ogawa  en 1989 et david douillet en 1995, au cours de la même compétition).

Médiatisation  

Déjà mis en avant par son titre européen obtenu en avril 2007, Teddy Riner est l'objet de nombreuses sollicitations médiatiques depuis son titre de champion du monde obtenu en septembre 2007. Au lendemain de sa victoire au Brésil, le Français fait ainsi la une de la presse écrite et des journaux télévisés français (il fait par exemple la une de l'équipe, principal quotidien sportif français  alors que david douillet était jusque-là le seul judoka à avoir fait la une de ce journal). Répondant aux invitations d'émissions télévisions diverses à son retour de Rio, il se voit proposer de figurer dans des spots publicitaires et est rapidement courtisé par de grands équipementiers sportifs (il signe un contrat d'exclusivité avec l'équipementier allemand adidas).


Posté par osotogari à 23:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :