20/05/19

 

Bienvenue

chez les vétérans heureux !

 

 

30708742_1702806519795539_8961157776558522368_o 

 

409 000  visiteurs !

 

 

Screenshot_2019-03-30 Outils - Statistiques - CanalBlog

 

700 visiteurs pour le samedi 30 mars, merci encore.

 

Vos visites sont une joie pour moi et me permettent d'évoluer dans ma pratique martiale.

Merci de me faire l'honneur de visiter mon blog.

 

  

53808759_10218612056762491_757041097485582336_o

 

 

 

DERNIÈRES INFOS 

 

 

 

 

Hello,

le but de mon blog est vraiment le partage.

Je souhaite partager avec vous,  mes photos, les informations et mes aventures dans le mode du judo et du jujitsu !

Je souhaite ce blog vivant, sympathique et que vous preniez plaisir à le lire.


Bonne promenade et bonne lecture !

 

 

 

 

************************************************************

 

 

 

 Progrès de la main de Guy

suite à son arthrodèse et sa fracture du scaphoïde.

 

 

 

2 mois

 Clique sur l'image pour l'agrandir.

 

 

Beaucoup de progrès, attelle jour et nuit, aucun effort.






 

 

*************************************************************

 

 

Vendredi 17/05/19
Entraînement de jujitsu

 

 

 

61036955_10219022472582630_8934632685603651584_o

 

 

 

Je rentre du jujitsu.

Répétition et répétition de l'UV 2 du 2eme dan avec Emeline .

On s'entraîne dur,  beaucoup de travail mais on rit aussi sur un atemi trop fort comme ce soir .

Je plains celui qui ne rit jamais.

J'ai toujours ri même au plus mal.

Faire un art martial sans avoir le droit de rire mais je me sauve en courant, je ne reste pas une minute avec des personnes qui se prennent trop au sérieux.

J'ai côtoyé des pratiquants et beaucoup qui ne riaient jamais ; on m'a même dit qu'on n'avait pas le droit de rire ! Mais c'est ennuyeux d'avoir cette philosophie.

Il faut faire les choses avec sérieux mais pas se prendre au sérieux car dés le moment où tu as franchi la barrière de te prendre trop au sérieux, tu deviens ennuyeux et bien souvent ton ego enfle tellement que tu ne te rends même pas compte que ton sérieux lasse et tu finis tout seul.

D'ailleurs tu es tellement sérieux que tu ne ris pas, jamais ; tu laisses le rire à ceux que,  toi, tu estimes pas sérieux.

On peut rire quand il faut, et être sérieux quand il le faut. Ce n'est pas un manque de respect ; bien sûr, on ne rigole pas comme des girafes tout au long du cours, il y a un respect à avoir mais on a aussi besoin de rire pour décompresser.

J'aime toujours à rappeler que les samouraïs riaient pour faire partir les tensions qu'ils avaient aux combats.

Le rire est bon ; j'ai assisté à du yoga du rire et crois moi c'est excellent pour faire partir tes tensions.

J'ai été très malade mais j'aimais rire, regarder des films drôles. Tu n'as pas 36 solutions pour t'en sortir, soit tu pleurs et tu te morfonds tous les jours, soit tu ris, tu vis, tu te bas.

Pourquoi je n'aurais plus eu le droit de rire car j'avais une tumeur ?

Pas assez de rire, c'est l'aigreur assurée !

 

"N'oublie jamais de sourire, car le jour où tu ne souris pas, sera un jour perdu" (Charlie Chaplin)

 

“Il est interdit de ne pas sourire aux problèmes,
De ne pas lutter pour ce que tu aimes
De tout abandonner par peur
De ne pas transformer tes rêves en réalité.”

 

Un travail dans la précision ce soir, avec des répétitions, du travail sur nos atemis à Emeline et moi.

A la fin du cours, nous avons souhaité l'anniversaire à Hugo, un jeune jujitsuka qui fêtait ses 16 ans ce soir avec nous.

Un bon cours, une bonne ambiance.

 

 

 

 

************************************************************

 

 

 

Jeudi 16/05/19



En déficit, le Judo club de Beaugency doit trouver 7.000 euros.
   


L’association sportive balgentienne se retrouve cette année avec un déficit de 9.000 euros. Le poste du professeur de judo est menacé. Une cagnotte de soutien a été lancée sur Facebook.

Si le Judo club de Beaugency (JCB) se distingue sur le plan sportif, notamment avec ses équipes de jeunes, il est aujourd’hui en proie à des difficultés financières.

"Le JCB connaît un déficit de 9.000 euros", précise Gilles Potier, le responsable communication du club.

En cause notamment, des travaux réalisés dans le dojo l’été dernier qui ont occasionné un mois de retard dans le démarrage des cours. Les "primo-pratiquants" se sont alors orientés vers des clubs voisins qui, eux, ont commencé les cours début septembre. Au total, le JCB a enregistré "une baisse de 40 licenciés par rapport à l’an dernier. Sachant qu’une cotisation judo coûte 173 euros, cela fait une perte sèche de 6.920 euros."

Pour lire la suite de l'article, clique sur le lien suivant :

 

Association - En déficit, le Judo club de Beaugency doit trouver 7.000 euros

Si le Judo club de Beaugency (JCB) se distingue sur le plan sportif, notamment avec ses équipes de jeunes, il est aujourd'hui en proie à des difficultés financières. "Le JCB connaît un déficit de 9.000 euros", précise Gilles Potier, le responsable communication du club.

https://www.larep.fr

 

 

 

*************************************************************

 

 

Mercredi 15/05/19
Entraînement de jujitsu

 

 

20190515_223320[7882]

 

 

Je rentre du jujitsu.

T'avais je déjà dit comme il était agréable de s'entrainer avec Emeline ? Oui ? et bien je le répète ! C'est un  régal tant nous nous entendons bien.

Ce soir et malgré la ballade d'une vingtaine de kilomètres d'hier, je n'avais aucune douleur aux jambes et aucune fatigue, comme quoi la marche ça a du bon !

Travail sur la série C des atémis.

Travail pour Emeline et moi, sur deux techniques avec le couteau ; moi comme uke.

Et travail sur l'uv2 du 2ème dan pour Emeline et moi.

Un très bon cours dans une très bonne ambiance.

Quand tu t'entraînes dans une ambiance aussi apaisée, aussi apaisante, soutenue et reconnue pour ce que tu es, avec honneur et respect, par ton professeur et par tout le groupe, que peux tu demander de plus ?

Je me répète, parce que j'ai eu de mauvaises expériences par le passé,  c'est une chance que je mesure tous les jours.

 

 

*********************

 



Homophobie dans le sport : qu'en pensent les sportifs dijonnais ?



Entre agressions et insultes, le monde du sport est encore hostile à l'homosexualité. Une équipe de France 3 Bourgogne est allée à la rencontre des sportifs du Creps de Dijon pour les interroger sur la relation compliquée entre le sport et l'homosexualité.

Le centre de ressources, d'expertise et de performances sportives (Creps) accueille 270 sportifs et propose une offre pléthorique d'activités sportives : football, basket-ball, rugby, tir à l'arc, judo, lutte, etc. L'endroit est donc idéal pour rencontrer des sportifs et discuter avec eux de l'homophobie latente qui gangrène le milieu.

Le judo ne laisse pas de place à l'homosexualité.

Sur le tatami du Creps, où le contact est le socle de l'activité sportive, la proximité physique avec un homosexuel semble déranger.

Un judoka analyse : "Je pense que dans le judo c'est difficile d'être homosexuel. C'est un sport de contact où on est proche. Je pense que ce serait mal vu et la personne serait mise à l'écart."

 

Homophobie dans le sport : qu'en pensent les sportifs dijonnais ?

Entre agressions et insultes, le monde du sport est encore hostile à l'homosexualité. Une équipe de France 3 Bourgogne est allée à la rencontre des sportifs du Creps de Dijon pour les interroger sur la relation compliquée entre le sport et l'homosexualité.

https://france3-regions.francetvinfo.fr

 

 

*************************************************************

 

 

 

Mardi 14/05/19

 

 

 

60157961_10218996783540420_7783088267770986496_n

 

 

Aujourd'hui, les vétérans heureux ont décidé de faire une randonnée.

Nous sommes allés sur les bords de Loire pour une ballade d'une vingtaine de kilomètres ; je te l'ai déjà dit mais pour atténuer mes douleurs aux cuisses je n'ai trouvé comme solution que la marche.

 

 

60088986_10218996783900429_3480382381301432320_n

 

 

Nous avons vu des hérons, des mouettes, des colverts ; une Loire de toute beauté, nous avons à portée de pas de tels paysages et nous n'y faisons pas forcément attention.

Une fois rentrés, une bonne sieste mais une promenade vivifiante.

 

 

60263859_10218996784100434_7716608689494294528_n

 

 

 

********************

 



Riner au PSG
Merci Mohamed VI, merci le Qatar !



Une enquête de Mediapart, basée sur des documents de Football Leaks, prétend que Teddy Riner aurait bénéficié de l’intervention en 2017 de son ami Mohamed VI, roi du Maroc, auprès de l’émir du Qatar. Pour obtenir la renaissance d’une section judo au PSG.

Teddy Riner (2,04m, 131kg) a de l’allonge sur les tatamis… et le bras long lorsqu’il s’agit de gérer business et plan de carrière. D’un roi à l’autre, les relations qui unissent le meilleur judoka de tous les temps à son ami Mohamed VI, souverain du Maroc, sont au cœur de l’enquête publiée ce mardi, par Mediapart, dont les conclusions convoquent également un troisième protagoniste en la personne de l’émir du Qatar Tamim Al-Thani.

 

Riner au PSG : Merci Mohamed VI, merci le Qatar !

Une enquête de Mediapart, basée sur des documents de Football Leaks, prétend que Teddy Riner aurait bénéficié de l'intervention en 2017 de son ami Mohamed VI, roi du Maroc, auprès de l'émir du Qatar. Pour obtenir la renaissance d'une section judo au PSG. Teddy Riner (2,04m, 131kg) a de l'allonge sur les tatamis...

http://www.sports.fr

 

 

 

 

*************************************************************

 

 

 

Lundi 13/05/19
Entraînement de jujitsu

 

 

 

60389726_10218992215146213_8421681052065464320_o

 

 

Je rentre du jujitsu.

Aller au dojo à pied, travailler l'uv2 du 2ème dan, faire sumi gaeshi, chuter sur uke waza et répéter, répéter et encore répéter la série A et revenir à pied, ça rince mais ça fait vraiment beaucoup de bien !

La chute sur uke waza n'est pas difficile j'ai chuté sur pire et Emeline est un très bon tori, donc la confiance est là.

Dans ces séries, pour moi, la plus difficile c'est la série b des ceintures et celle que je préfère celle des armes qu'on a pas pour le passage de grade mais en compétition et dont je suis tori.

Marcher me fait un bien fou, depuis que tous les jours je marche, ou comme aujourd'hui revenir à pied, cela apaise les douleurs à mes cuisses qui sont la conséquence des séquelles de ma tumeur.

Et quand tu marches, tu peux réfléchir à beaucoup de choses  ; ton grade, tes entraînements, ton programme ; la marche même rapide c'est très apaisant.

D'ailleurs le premier sport que j'ai pu refaire après mon opération c'était la marche nordique.

Ce n'est pas toujours facile de fléchir mes jambes mais petit à petit la douleur s'estompe, cela dépend des jours mais il y a certainement pire dans la vie, et le plaisir que j'ai à pratiquer les rend parfois plus supportables.

Un très bon cours, une bonne ambiance.

 

 

*****************

 

 


Un champion du monde japonais à Calvi pour animer un stage international de judo.



Hiroyuki Akimoto, champion du monde de judo en 2010, entraîneur de l'équipe nationale féminine du Japon était à Calvi ce week-end pour animer un stage international de judo avec son compatriote Eiji Kikuchi, ancien entraîneur de l'équipe nationale de Belgique.


C'est désormais une tradition. Depuis maintenant plusieurs années, est organisé en Corse un stage international de judo, en présence de champions.
Pour cette année 2019, Fabrice Carlet, Président du Kidokan Corse et François Tordelli, Directeur Technique, ont choisi, le Complexe Sportif Calvi-Balagne pour ce stage qui s'est déroulé durant le week-end.

 

Un champion du monde japonais à Calvi pour animer un stage international de judo

Hiroyuki Akimoto, champion du monde de judo en 2010, entraîneur de l'équipe nationale féminine du Japon était à Calvi ce week-end pour animer un stage international de judo avec son compatriote Eiji Kikuchi, ancien entraîneur de l'équipe nationale de Belgique.

https://www.corsenetinfos.corsica

 


 

 

 

*************************************************************

 

 

Samedi 11/05/19

 

Un judoka disqualifié pour avoir fait tomber son portable.

 

Il faut savoir déconnecter. Alors qu'il participait au Grand Slam de Bakou, en Azerbaïdjan, le judoka portugais Anri Egutidze a été disqualifié. La raison : son téléphone portable est tombé de son kimono sur le tatami.

C'est son adversaire, le Suédois Robin Pacek, qui l'a alors ramassé pour le montrer à l'arbitre. Ce dernier a été contraint de prononcer un «hansoku make» pour exclure le Portugais de la compétition.

Pour voir la vidéo, clique sur le lien suivant :

 

Vidéo : un judoka disqualifié après avoir fait tomber son portable sur le tatami

Il faut savoir déconnecter. Alors qu'il participait au Grand Slam de Bakou, en Azerbaïdjan, le judoka portugais Anri Egutidze a été disqualifié. La raison : son téléphone portable est tombé de son kimono sur le tatami. C'est son adversaire, le Suédois Robin Pacek, qui l'a alors ramassé pour le montrer à l'arbitre.

https://www.cnews.fr

 

 

 

 

*************************************************************

 

 

 

Vendredi 10/05/19
Entrainement de jujitsu

 

 

59977986_10218969886068000_1179576307869024256_n

 

 

Je rentre du jujitsu.

Un très bon cours dans une ambiance très détendue et sympathique.

Où tu te dis que les mots "amitié et famille" ne sont pas des mots vains mais la réalité.

Je n'ai pas toujours connu cela et je sais faire la différence et chaque jour je suis consciente de la chance que j'ai de pratiquer dans ces conditions.

Ce soir, nous avons travaillé  par deux et par trois, avec les élastiques. Ce n'est pas facile et cela te fait bien travailler ta réactivité et ta coordination et aussi les abdos car il faut bien gainer pour ne pas te faire emporter par les autres.

Nous avons aussi travaillé le gainage. Je peux te dire que niveau gainage, je suis une habituée à défaut d'être spécialiste !! lol !! Pendant près de 3 ans, 3 heures par semaine, chez le kiné, pour la rééducation après mon cancer et la rééducation de mon périnée et bassin, j'en ai fait beaucoup de gainage et quelque part, j'aime assez car ça me fait un bien fou.

Je sais très bien que je garde des séquelles de ma tumeur, et du poids de celle-ci mais j'essaie de faire le maximum des exercices mais parfois c'est assez douloureux (de moins en moins maintenant mais ça arrive) mais ce qui est formidable, dans notre section, c'est que personne te critique si tu ne peux faire l'exercice. Je t'assure que ce n'est pas le cas partout.

Le fait que personne ne critique, cela te libère et tu peux pratiquer avec plus de plaisir car tu sais que tu ne seras pas jugé si pour tel ou tel exercice que tu ne fais pas, tu n'as alors pas besoin de te forcer à faire semblant, il suffit simplement de dire : "cet exercice je ne peux pas le faire" , personne ne te dira que tu fais du cinéma, ou que tu t'écoutes !

Je n'ai jamais aimé les gens qui crient (ou qui parlent trop fort, on va dire !!) dans un dojo, j'en parle en connaissance de cause, crois moi. Mais pour moi le dojo est un endroit où je recherche bien sûr l'apprentissage des techniques et m'améliorer,  mais je recherche aussi la sérénité pour pratiquer et c'est que je trouve dans ma section avec un peu de rire bien sûr ; d'ailleurs les samouraïs riaient souvent avant et après un combat pour faire tomber les peurs.

Emeline et moi avons travaillé sur la série C (les atémis) pour l'UV2 du 2ème dan.

Je passe d'agréables moments à travailler avec Emeline, c'est la partie des exercices que je préfère, la recherche l'une pour l'autre, sans concurrence c'est toujours ainsi que j'ai travaillé avec Guy et que je le continuerai jusqu'à ce qu'il soit guéri de sa fracture.

Je suis très contente d'aider Emeline, d'être sa partenaire pour le 2ème dan ; et lui trouver des enchaînements est un plaisir pour moi car c'est un échange et cela m'apporte beaucoup dans ma ceinture noire et ce qu'elle peut représenter : l'entraide.

Je ne conçois pas autrement ma pratique martiale.

Une très bonne séance, une super ambiance.

 

 

 

 

************************************************************

 

 

 

DSC_0511

 

 

 Les photos des Masters et Tournoi kata de Tours 2019

en cliquant sur le lien suivant

(elles sont aussi disponibles sur mon facebook "vétérans heureux" dans l'album Masters Tours 2019)

 

https://photos.app.goo.gl/8SuYiLHkCptq41a47

 

 

Mes photos sont libres seule ma signature doit rester visible.

 

 

DSC_0293

 

 

 

DSC_0284

 

 

 

************************************************************

 

 

 

Très bel article dans la Nouvelle République !

 

vétéran heureux jujitsupassion

 

 

Superbe article fait par notre professeur Florent Pelletier !

C'est avec beaucoup d'émotion que nous avons pris connaissance ce matin de ce très bel article à notre sujet.

Nous remercions vivement notre enseignant pour cette délicate attention.

Merci encore.

 

 

 

NOS DEMONSTRATIONS

 

 

Festival Japan Tours 2019

 

 

festival japan tours 5

 

Pour voir un topo

sur le Festival Japan Tours 2019

clique sur le lien suivant

 

Festival Japan Tours 2019 - jujitsupassion judopassion

Un évènement exceptionnel sur la ville de Tours ! Ce week-end, nous avons vécu un évènement exceptionnel, le festival Japan Tours où nous avons fait des démonstrations avec notre équipe de démonstrateur dirigée par notre professeur Florent Pelletier. Je remercie vivement les Arts Martiaux de Touraine pour nous avoir permis de faire des démonstrations à leur côté.

http://jujitsupassion.canalblog.com

 

 

festival japan tours 14

 

 

Festival mettant en valeur la culture japonaise au travers d'animation, de spectacle et de démonstration d'arts martiaux.

 

 

*************************************************************

 

 

Jardin Botanique Tours

 

 

 

Magnifique photo prise par la Mairie de Tours

lors de notre démonstration

au jardin botanique de Tours

 

Pour voir un topo de cette démonstration

clique sur le lien suivant

 

Démonstration de jujitsu au Parc Botanique de Tours - jujitsupassion judopassion

Ce samedi 29 Septembre 2018, les vétérans heureux étaient au jardin botanique de Tours pour la journée consacrée au Japon. Invités par le Club des Arts Martiaux de Touraine, c'est avec une grande joie et un grand honneur que nous avons fait une démonstration de duosystem devant un public venu nombreux et très intéressé.

http://jujitsupassion.canalblog.com

 

 42799976_342290786525871_194907050411556864_n

 

 

 

 Quelques réfléxions

 

 

 

53808759_10218612056762491_757041097485582336_o

 

Cela fait maintenant 15 ans que nous nous investissons dans le jujitsu par nos compétitions en duosystem, par nos résultats, par nos différents stages et par mon blog qui à ce jour compte plus de 400 000 visiteurs. 

Je ne demande aucune reconnaissance de personne, car comme Confucius le disait : "exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres, ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés."

Je n'attends rien de personne puisque personne en 15 ans n'a souhaité nous entretenir de nos résultats quand nous représentions le département  à travers la France et que nous étions les seuls de l'Indre et Loire à le faire en jujitsu,  de nos stages, de mon blog et même de mon cancer.


29 podiums dont 24 places de 1er dont 3 médailles d'or après ma reprise suite à mon cancer.

Attendre quoi ? rien ou plutôt si, un merci de notre département, de nos responsables, pour votre implication dans le jujitsu nous aurait fait plaisir.

Durant mon cancer, ma rémission, quand j'étais au plus mal, personne dans le milieu du judo n'a pris de mes nouvelles, sauf, une personne, professionnelle du judo, pour me dire que je n'avais plus ma place dans le judo.

Confucius disait aussi : "Agis avec gentillesse, mais n'attends pas de la reconnaissance". Je m'y tiens et j'essaie de toujours agir avec respect en conscience avec la façon dont je veux pratiquer et faire honneur à ma ceinture noire. Et nous continuerons comme nous l'avons toujours fait, représenter le jujitsu et surtout partager, le maître mot de notre passion et de notre pratique.

 

 

**************************************************************

 

 

P03jigazou

 Miyamoto Musashi

 

Mon blog a une vocation de partage, donc je parle de différentes disciplines ou de philosophies martiales, c'est ce qui fait la richesse de notre art, le partage et s'ouvrir aux autres plutôt que de rester dans sa  discipline en pensant qu'elle n'est la meilleure que parce qu'on la pratique.

Je commencerai donc par Miyamoto Musashi.

Célèbre samouraï expert au combat du sabre katana (shinken), Miyamoto Musashi est l'un des plus important Kenshi (grand maître de ken-jutsu) que le Japon ait connu et dont les exploits ont inspiré de nombreux récits.

A partir de 1604, on le retrouva à Kyoto où il défia et vaincu Yoshioka Seijuro, important expert du katana, ainsi que nombres membres de son clan. Invaincu dans plus de 60 duels, il affronta pour la dernière fois le célèbre bretteur Sasaki Kojiro du clan Mori, réputé pour son sabre long (O-dachi). Tuant son adversaire à l'aide d'une simple rame en bois selon la légende, Musashi ne se battit plus jamais.

 

 




On gagne une bataille en connaissant le rythme de l'ennemi, et en utilisant un rythme auquel il ne s'attendait pas. (Miyamoto Musashi)

 

 

 

**************************************************************

 

 

 

A méditer

 

9bdc8ba185fa8339e70257fe60e3c69d2875d06dr1-275-279v2_00

 

 A méditer !

 

L’école du combat sans arme :

« Le célèbre Maître Tsukahara Bokuden traversait le lac Biwa sur un radeau avec d’autres voyageurs.

Parmi eux, il y avait un samouraï extrêmement prétentieux qui n’arrêtait pas de vanter ses exploits et sa maîtrise du sabre. A l’écouter, il était le champion toutes catégories du Japon. C’est ce que semblaient croire tous les autres voyageurs qui l’écoutaient avec une admiration mêlée de crainte.

Tous ?

Pas vraiment, car Bokuden restait à l’écart et ne paraissait pas le moins du monde gober toutes ces sornettes.

Le samouraï s’en aperçut et, vexé, il s’approcha de Bokuden pour lui dire : «Toi aussi tu portes une paire de sabres. Si tu es samouraï, pourquoi ne dis-tu pas un mot » ?

Budoken répondit calmement :


-« Je ne suis pas concerné par tes propos. Mon art est différent du tien. Il consiste, non pas à vaincre les autres, mais à ne pas être vaincu. »


L e samouraï se gratta le crâne et demanda :


- « Mais alors, quelle est ton école ? »
- « C’est l’école du combat sans armes. »
- « Mais dans ce cas, pourquoi portes-tu des sabres ?
- « Cela me demande de rester maître de moi pour ne pas répondre aux provocations. C’est un sacré défi. »


Exaspéré, le samouraï continua :


-« Et tu penses vraiment pouvoir combattre avec moi sans sabre ? »
- « Pourquoi pas ? Il est même possible que je gagne ! »


Hors de lui, le samouraï cria au passeur de ramer vers le rivage le plus proche, mais Budoken suggéra qu’il serait préférable d’aller sur une île, loin de toute habitation, pour ne pas provoquer d’attroupement et être plus tranquille.

Le samouraï accepta. Quand le radeau atteignit une île inhabitée, le samouraï sauta à terre, dégaina son sabre, prêt au combat.


Budoken enleva soigneusement ses deux sabres, les tendit au passeur et s’élança pour sauter à terre, quand, soudain, il saisit la perche du batelier, puis dégagea rapidement le radeau pour le pousser dans le courant.


Budoken se retourna alors vers le samouraï qui gesticulait sur l’île déserte et il lui cria - « Tu vois, c’est cela, vaincre sans arme ! »




 *************************************************************

 

 

 

 

salut-japonais

 

 

Hello,

 

Aujourd'hui parlons un peu de politesse,

je le dis franchement, il m'est insupportable de voir des personnes adultes ne pas dire bonjour en entrant dans un dojo, comme je l'ai vu très récemment, et encore pire lorsqu'il y a des jeunes.

Comment alors  accompagner les jeunes quand certains  adultes présents ne sont pas eux mêmes capables d'avoir du respect pour l'autre. Nous ne sommes plus crédibles.

Le dojo est un lieu traditionnel où l'on doit suivre des règles traditionnelles telles que, par exemple, la politesse et l'honneur.


Pourquoi pratique-t-on  un art martial ?

A mon avis, autant de pratiquant, autant de raison.

Certains viennent pour se détendre après une journée de travail ; certains viennent pour les randoris ; d'autres pour préparer un grade ; quelques uns recherchent une certaine philosophie et un art de vivre qu'ils vont mettre en pratique dans leur vie quotidienne et d'autres non, ils viennent juste se retrouver entre ami pour pratiquer.

 

Personnellement, j'y viens pour beaucoup de ses raisons ! La philosophie qui correspond à ma façon de vouloir vivre ma vie, retrouver des amis et rire.

D'ailleurs chez le samouraï, le rire établit l'équilibre intérieur rompu, il est le contrepoids à la douleur ou à la colère. (Source le code du Bushido).


Et la liberté c'est justement de pouvoir laisser le choix à ceux qui viennent de choisir leur pratique.

La liberté c'est que chacun puisse pratiquer dans le respect de l'autre et qu'il trouve son épanouissement personnel,  mais pas de faire ce que l'on veut car cela ne s'appelle plus liberté mais anarchie.

Pour moi, ne pas dire bonjour n'est en rien une liberté laissée aux pratiquants mais plutôt un grand manque de respect.

Cela devient un problème quand la liberté que prennent certains à être impolis empiète sur la liberté des autres à pouvoir pratiquer sereinement.

 

Pour le Bushido,

La politesse  pour le samouraï, le chevalier,  est d'abord l'expression de sentiments profonds, d'égards pour les autres, de modestie pour soi.

Cette étiquette, enseignée dès l'enfance, permet de discipliner les passions, et rend possibles et agréables les rapports sociaux. Dans les dojos où cette étiquette est indispensable, elle a la même utilité. Mais, en plus, elle peut faire éclore en chacun les sentiments qui correspondent aux gestes et au cérémonial. De même qu'une attitude grossière, le laisser-aller, les positions négligées ou désinvoltes favorisent les sentiments bas et vulgaires, de même, une attitude noble, correcte, respectueuse, favorise l'épanouissement de sentiments nobles et élevés. (source, le code du bushido)


Le dojo est pour moi comme une ambassade, c'est une représentation du Japon et on devrait en avoir conscience à chaque fois que l'on s'y rends.


 

 

*************************************************************

 

 

5

 

 

Parlons un peu du samouraï !



Dans notre art, j'entends souvent "nous sommes des samouraïs !"


OK, tu es un samouraï alors es tu prêt comme le samouraï à ne pas avoir peur de la mort (c'est à voir !) , effectuer ta mission jusqu'à perdre ta vie (en transposant à notre époque, te battre pour tes convictions sans peur),  te battre contre tous pour l'honneur de ta famille, de tes amis, de ta caste au détriment de ta propre vie (transpose à notre époque, au détriment de ton statut social et de ce que pensent les autres !)

Et si tu n'en es pas capable, es tu prêt à te faire Seppuku pour garder ton honneur ? En transposant à notre époque, faire ton mea culpa, reconnaître tes erreurs et reconnaître tes peurs ?

Alors si tu a répondu oui à toutes ces questions alors oui, effectivement tu es un samouraï des temps modernes.

Source : moi-même

 

 

 

 

********************

 



Parlons maintenant de la femme samouraï !

 

Onna-musha

 

 

9d55b2342b3e5814b07186344c9568df

 


Cette femme portant l’armure, l’arc, le sabre et chevauchant un étalon se cabrant, c’est Tomoe Gozen. C’est la femme samouraï, l’Onna-Musha la plus connue de l’histoire du Japon.

Le vice-gouverneur de la province de Shinano recueillit en 1156 le jeune Minamoto no Yoshinaka. Ce jeune garçon de 2 ans venait de perdre ses parents à la guerre, et quelqu’un l’avait pris sous son aile : le vice-gouverneur.

Un an plus tard, ce dernier eut une fille qui fut prénommée Tomoe. Minamoto grandit aux côtés de son frère adoptif Kanehira et épousa plus tard la jeune Tomoe. Celle-ci est décrite dans les livres comme ayant été une femme très belle et douée pour le combat. Si à l’époque beaucoup de femmes savaient pratiquer la Naginata (lame de sabre sur un manche de faux), Tomoe était réputée pour sa grande adresse.

Elle était un samouraï de haut niveau : l’équitation, le tir à l’arc et le kenjutsu n’avaient pas de secret pour elle. Courageuse et ne connaissant pas la peur elle était très respectée par les hommes. Elle combattit aux côtés de son mari et était un de ses principaux et plus talentueux capitaines. Elle réussit à repousser les Tairas et alla jusqu’à kidnapper l’ancien empereur Go-Shirakawa. Une confrontation eut lieu, mais les troupes de son mari furent numériquement dépassées et ce dernier mourut. Après la mort de Yoshinaka, elle épousa Wada Yoshimori avec qui elle eut un enfant. Cependant, il décéda lui aussi au cours d’un combat. C’est à partir de ce moment là que Tomoe partit et devint nonne. Elle aurait vécu jusqu’à l’âge de 90 ans.

Tomoe Gozen est entrée dans la légende et aujourd’hui encore au Japon, son histoire est racontée. Son personnage est joué au théâtre de Nô, et lors des grands festivals annuels, une geisha défile sur son cheval blanc pour représenter la très fameuse Tomoe Gozen.

Source : Save my brain

 

 

 

KAGAMI BIRAKI 2019

 

 

Vendredi 25 Janvier 2019

 

 

kagami biraki

 

Ce soir, à Montlouis sur Loire, à quelques kilomètres de Tours avait lieu le Kagami Biraki.

Le kagami biraki est célébré traditionnellement le 11 janvier. Dans les dojos, cette fête marque la cérémonie des vœux. Jigoro Kano emprunte le rite annuel aux coutumes des samouraïs.

La fête du kagami biraki revêt une fonction sociale. Elle resserre les liens du groupe et entretient un état d’esprit commun. C’est l’expression d’une philosophie de la vie ancrée dans des traditions ancestrales qui perpétue autant l’engagement collectif que l’équilibre individuel.

 

DSC_0124

 

Lors de cette cérémonie, les judokas et jujitsukas qui ont présenté un grade reçoivent leur diplôme de la main de leur professeur.

 

2

clique sur la photo pour l'agrandir

Beaucoup d'émotion pour les vétérans heureux du 37 quand leur professeur nous remet notre diplôme

 

 

Longtemps j'ai espéré ce moment ;  malade à l'hopital, je ne pensais qu'à ce moment ; et si j'ai pu remonter sur les tapis après mon cancer, ce n'est que parce que je ne pensais qu'à ce moment.

L'année passée fut très riche en émotion ! D'abord le passage de grade à Lyon, avec les félicitations des juges ; les félicitations du jury sur mes chutes ; moi qui ai mis tant de temps à pouvoir rechuter sans peur après mon arrêt forcé.

Ensuite la remise de ma ceinture noire par mon professeur Florent,

puis ce soir, le Kagami Biraki.

Je pensais pouvoir maîtriser mais ce fut tellement fort que les larmes sont venues mais je te rassure, ce ne sont que des larmes de bonheur et d'émotion.

Pendant six ans, j'ai du me rétablir, reprendre le programme de la ceinture noire là où je l'avais arrêté à cause de cette maladie, réapprendre à chuter, réapprendre à ne pas avoir peur de prendre un atemi, réapprendre le ne waza. Accepter certaines séquelles.

Dans cette grande aventure, il y a deux hommes qui comptent particulièrement dans ma vie ;

 

 

kagami biraki 2

Guy

 

Guy, mon amour, mon mari, mon ami, mon confident, mon partenaire qui sans lui rien n'aurait été possible ; parfois j'ai pesté contre son éternel optimisme quand moi j'avais peur de mourir mais je remercie cet optimisme car c'est lui qui m'a permis d'avoir pu affronter les épreuves.

 

kigami biraki 3

Florent notre professeur

 

Et puis l'autre homme important c'est Florent mon professeur, un enseignant formidable, un ami. Un homme qui n'a pas compté ses heures pour nous aider, pour me réapprendre à avoir confiance. Un homme exceptionnel, pas seulement par son savoir technique mais par ses qualités d'homme. Qui m'a toujours soutenu quand j'avais mal, encore dernièrement.

Je n'oublie pas non plus toute la section de jujitsu qui nous soutient pour nos grades, nos compétitions ; plus qu'une section, une grande famille.

 

 

DSC_0105

 

 

Ce soir, Guy et moi avons reçu notre diplôme de ceinture noire.

Très belle cérémonie avec de magnifiques démonstrations, le nage no kata et le koshiki no kata.

 

 

50201658_238855573698214_7073469171215892480_n(1)

 

 

La cérémonie fut clôturée par un cocktail.

Merci à François pour les photos !

Merci à Guy Lebaupin pour ses encouragements .

 

 

 DSC_0091

Félicitations mutuelles

 

 

 Merci à tous pour vos félicitations !

 

 

 

************************************************************

 

 

 

IMG_22421

 

 

Nous tenons à remercier beaucoup Bruno, jujitsuka de notre section, pour nous avoir offert cette magnifique affiche.

Beaucoup de travail pour nous faire plaisir.

Nous sommes très heureux et touchés de cette attention

et si un jour, les vétérans heureux ont besoin d'un attaché de presse,

nous t'appellerons !

Merci encore Bruno de ta gentillesse et de ton soutien dans notre démarche de faire connaître le duosystem.

 

 

   

 

 

DES EVENEMENTS DANS LE 37 

 

 

 

FB_IMG_1551193770666[4515]

 

 

STAGE JUJITSU SELF DEFENSE
FREDERIC BOURGOIN

6ème dan

Formateur technique national judo jujitsu
Formateur Tonfa de sécurité et self défense
Entraineur de l'équipe de France jujitsu technique et combat pendant 2 ans
Vice champion de France judo juniors 1982

Samedi 30 mars 2019
09h00 à 17h00
Dojo André Van Hauwe
Rue Jules Ladoumègue
37000 TOURS

20 euros

inscription par extranet

 


 

DES RENCONTRES EXCEPTIONNELLES 

 

 

 

DSC_0482

Cécile Nowak

 

 

 

DSC_0176

Emilie Andéol

 

 

 

_DSC0144

David Larose

 

 

 

18870158_10213172837853879_2050758969_o

 Astrid Gneto

 

 

 

DSC_0889

Automne Pavia et Ugo Legrand

 

   

Pour voir un topo de la visite d'Automne Pavia et Ugo Legrand

dans mon club, le Ballan Judo Club

clique sur le lien suivant

Automne Pavia et Ugo Legrand à Ballan Miré

 

 

Toutes les photos de Automne Pavia et Ugo Legrand

sur le lien suivant

https://goo.gl/photos/FDoovmeEFLaWhpDB6

 

 

 

 

 

Copie (2) de sport ouvert 2011 135

Frédérique Jossinet 

(je remercie Frédérique Jossinet d'avoir accepté que j'utilise son image dans mon blog)

 

 

 

journée des féminines 2014 209

Hikari Sasaki Cariou

4 fois championne du Japon

3ème aux championnats du monde en 1987 en Allemagne
2ème aux championnats du monde en 1989 à Belgrade

Championne olympique en 1988 à Séoul en -66 kgs en battant la française Brigitte Deydier

(je remercie Hikari d'avoir accepté que j'utilise son image sur mon blog)

 

 

 

coupe_d_europe_des_clubs_2010_orl_ans4

Mathieu Bataille, Benjamin Darbelet, Eva Bisséni et moi

 
merci à Mathieu Bataille et à Clarisse Habricot pour leur passage sur mon blog et leurs mails très sympathiques !

 

feminine mer 277

Clarisse Habricot

 

leurs blogs :

http://www.habricot-clarisse.fr/

Blog de vivajudo

 

 DSC_0509

Stéphane Traineau

(merci pour votre visite sur mon blog et votre mail sympathique)

 

 

 

********************************************************

 

 

 

Pictures16

Ferrid Kheder

 

merci à Ferrid Kheder pour son message et merci aussi pour m'avoir donné ces photos ! c'est super sympa !

 

pour lire ses résultats, clique sur le lien suivant :

Palmarès de ferrid Kheder

 

le site de Ferrid Kheder,

ferrid

tu cliques sur le lien suivant

WWW.JUDO4ALL.NET

 

 

*********************************************************

 

Champion du Monde de Jujitsu

 


percy kunsa

photos données par Percy Kunsa

 pour voir un topo sur Percy,

clique sur le lien suivant :

PERCY KUNSA

 

(topo fait en collaboration avec Percy Kunsa que je remercie)

 

 

 

DSC_0469

 

 

 

 

********************************************************

 

 

HARRY ROSELMACK

 

40 ans du club 236

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Posté par osotogari à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,