16/04/08

art martial et musique


j'aime bien cette vidéo et pour ceux qui me connaissent j'aime beaucoup cette musique !!

Posté par osotogari à 02:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


judo et lego

maintenant si les légos si mettent !!!!!!!!



Posté par osotogari à 01:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

judo et breakdance

une curiosité du judo et du breakdance

Posté par osotogari à 01:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

art martial contre break dance

une petite curiosité du pays du soleil levant ! les arts martiaux contre le break dance !


Posté par osotogari à 01:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

histoire des jeux olympiques

images

 

Le drapeau olympique



Le drapeau olympique est formé de 5 anneaux de couleurs entrelacés sur un fond blanc. Les couleurs des anneaux sont bleu, noir, rouge, jaune, vert. Les cinq anneaux entrelacés représentent les cinq continents unis par l'olympisme.

Pierre de Coubertin, le père des Jeux Olympiques modernes, explique lui-même la signification du drapeau :

« Le drapeau olympique, […], est tout blanc avec, au centre, cinq anneaux enlacés : bleu, jaune, noir vert, rouge ; […].

Ainsi dessiné, il est symbolique ; il représente les cinq parties du monde unies par l'olympisme et ses six couleurs d'autre part reproduisent celles de tous les drapeaux nationaux qui flottent à travers l'univers de nos jours. » (1931)

Les six couleurs (y compris le fond blanc du drapeau), combinées de cette façon, sont représentatives des couleurs de toutes les nations sans exception. Il est donc faux de croire que chacune des couleurs est associée à un continent précis !

Aux Jeux Olympiques, le drapeau fait son entrée dans le stade pendant la cérémonie d'ouverture.

Depuis les Jeux de Rome (Italie) en 1960, il est porté horizontalement par une délégation d'athlètes ou d'autres personnes connues pour leurs actions positives dans le monde.

Il est ensuite hissé à un mât. Le drapeau doit flotter dans le stade pendant toute la durée des Jeux. À la cérémonie de clôture, le drapeau est abaissé. Le maire de la ville organisatrice des Jeux remet un drapeau olympique au maire de la ville organisatrice des Jeux suivants.

 


La Flamme Olympique

La flamme olympique est l'un des symboles les plus important des Jeux Olympiques. Trait d'union entre les Jeux Antiques et les Jeux modernes elle apporte un message de paix. Elle est employée depuis 1928 pour symboliser le lien entre les jeux modernes et la Grèce antique.

   

L'allumage de la flamme à Olympie et les premiers relais sont instaurés à l'occasion des Jeux de Berlin en 1938.

   

La flamme olympique a commencé son voyage à Olympie où elle est allumée après un parcours complet autour du monde qu’elle termine son périple le jour de l'ouverture des Jeux Olympiques. Le parcours de la flamme s'appelle le "relais de la flamme" elle est portée par des athlètes, des personnalités, des anonymes tout autour du monde. Elle passe par toutes les villes ayant accueilli les Jeux.

   

Lors de la cérémonie d'ouverture, un athlète est chargée d'allumer la flamme. C'est un moment important des jeux, l'arrivée de la flamme dans le stade marque le début des compétitions sportives . La flamme reste allumée pendant toute la durée des jeux (une quinzaine de jours). Elle repose dans un socle et elle surplombe le stade.

   

   

 

   

la devise des JO

   

La Devise Olympique symbolise l'esprit des Jeux Olympiques. Elle se compose de 3 mots en latin : "CITUS - ALTIUS - FORTIUS" ce qui signifie "Plus vite - Plus haut - Plus fort " Cette devise a été choisie par Pierre de Coubertin en 1894.

   

 

                

le serment olympique 

   

Le serment olympique est prononcé par un athlète et un arbitre lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques au nom de tous les participants. L'athlète et l'arbitre, qui sont du pays organisateur, tiennent un coin du Drapeau olympique pendant qu'ils prononcent le serment. Le serment Olympiques réaffirme les principes et les fondements des Jeux. Le texte du serment a légèrement évolué au fil du temps. Les mots concernant le dopage ont été ajoutés pour les Jeux Olympiques d'été 2000.

   

serment de l'athlète

   

"Au nom de tous les concurrents, je promets que nous prendrons part à ces Jeux olympiques en respectant et suivant les règles qui les régissent, en nous engageant pour un sport sans dopage et sans drogues, dans un esprit de sportivité, pour la gloire du sport et l'honneur de nos équipes "

   

serment de l'arbitre

   

Au nom de tous les juges et officiels, je promets que nous remplirons nos fonctions pendant ces Jeux Olympiques en toute impartialité, en respectant et en suivant les règles qui les régissent, dans un esprit de sportivité.

       

                         

 la branche d'olivier et les medailles  


 

Jusqu'aux Jeux de Londres en 1908 le champion recevait une branche d'olivier symbole de paix et de bonne volonté à l'image des couronnes d'olivier antiques.

   

Depuis 1908 les 3 premiers de chaque discipline reçoivent une médaille :

   

  • L'or pour le premier
  • L'argent pour le second
  • Le bronze pour le troisième.

   

La remise des médailles est officielle et se fait à la fin de chaque épreuve. Un podium est dressé, les athlètes montent sur les marches du podium. Seul le vainqueur (médaille d'or) a droit à l'hymne de son pays. la remise des médailles est accompagnée de la montée des drapeaux.

   

 

 

les colombes

   

Des colombes blanches sont lâchées lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques. Elles sont un symbole de paix rappelant à toutes les nations que les Jeux Olympiques servent aussi à promouvoir la paix à travers le monde.


 

hymne des JO

 


 

Quelques dates importantes des  Jeux Olympiques modernes


         

1896 Jeux d'Athènes

Premiers jeux Olympiques modernes à Athènes.

   

1920 Jeux d'Anvers

Pour la première fois à Anvers, le drapeau olympique est hissé et l’escrimeur belge Victor Bouin prononce pour la première fois le serment olympique.

   

1924 Jeux de Chamonix

Première édition des Jeux Olympiques d'hiver à Chamonix.

   

1928 Jeux d'Amsterdam

Lors des Jeux d’Amsterdam, les femmes sont autorisées à participer aux épreuves d’athlétisme pour la première fois !

   

1936 Jeux de Berlin

Le Noir américain Jesse Owens remporte quatre médailles d’or lors des Jeux de Berlin, provoquant la colère du chancelier Hitler.

   

1952 Jeux d'Helsinki

L’U.R.S.S. participe pour la première fois aux Jeux Olympiques, à Helsinki.

   

1960 Jeux de Rome

Première retransmission des Jeux Olympiques de Rome en direct à la télévision.

 

Premiers Jeux Paralympiques à Rome .

   

1972 Jeux de Munich

Un commando palestinien prend des athlètes israéliens en otages, 11 Israéliens sont tués mais le président du C.I.O. décide que les Jeux de Munich doivent continuer.

Les onze jours de ces Jeux constituèrent peut-être la plus belle fête olympique jamais vue.

Mais au matin du 5 septembre, les Jeux furent interrompus lorsque huit terroristes arabes, représentant le groupe militant "Septembre noir", pénétrèrent dans le village olympique, prirent en otage puis tuèrent onze membres de l'équipe olympique israélienne et ce, à 20km de Dachau ...

Les Jeux Olympiques furent suspendus durant 34 heures et une messe à la mémoire des victimes fut donnée dans le stade principal.

Les drapeaux de tous les pays furent mis en berne. Mais les Jeux reprirent sous l'impulsion du Président du CIO, Avery Brundage et de son célébre : "The Games must go on !".  


 

1980 Jeux de Moscou

Soixante-deux pays boycottent les Jeux de Moscou pour protester contre l’invasion de l’Afghanistan par l’U.R.S.S.

A la suite du boycott lancé à l’initiative des Etats-Unis, seuls 80 pays - soit le chiffre de participation le plus faible depuis 1956 - prirent part aux Jeux de Moscou.

Aleksandr Dityakin remporta une médaille dans chacune des épreuves de gymnastique, devenant ainsi le seul athlète à obtenir huit médailles au cours d’une même édition des Jeux. Téofilo Stevenson fut le premier boxeur à monter sur la plus haute marche du podium dans la même catégorie - les super-lourds - trois fois de suite. Gerd Wessig fut le premier athlète à battre le record du monde du saut en hauteur aux Jeux Olympiques et le nageur Vladimir Salnikov passa sous la barre des 15 minutes dans le 1 500m. Steve Ovett et Sebastien Coe se partagèrent les titres du 800m et du 1 500m   

 

   

1984 Jeux de Los Angeles

Dix-huit pays boycottent les Jeux de Los Angeles à l’appel de l’U.R.S.S.

   

1986

Le C.I.O. décale les Jeux d’hiver de 2 ans

   

1988 Jeux de Séoul

À Séoul, le Canadien Ben Johnson, vainqueur du 100 mètres le 24 septembre, est exclu des Jeux pour dopage.

Même si la disqualification, pour cause de dopage, du sprinteur Ben Johnson occupa le devant de la scène aux Jeux de la XXIVe Olympiade à Séoul en 1988, les compétitions furent néanmoins marquées par de nombreuses prouesses sportives.

Christa Luding-Rothenburger, également patineuse de vitesse, obtint une médaille d’argent en cyclisme, devenant ainsi la seule athlète de l'histoire à remporter, la même année, une médaille aux Jeux d'hiver et aux Jeux d'été. Steffi Graf conclut sa saison de tennis en décrochant l'or.

Greg Louganis fut une nouvelle fois sacré champion olympique dans les deux épreuves de plongeon. Florence Griffith-Joyner domina les épreuves de vitesse. Et, pour la première fois, toutes les médailles en dressage (sports équestres) furent remportées par des femmes.  

 

1992 Jeux de Barcelone

Le seul sujet de controverse concernait la Yougoslavie, qui faisait l'objet de sanctions de la part des Nations Unies en raison de son attaque armée contre la Croatie et la Bosnie-Herzégovine. Finalement, la Yougoslavie ne fut autorisée à prendre part à aucun sport d'équipe, mais les athlètes yougoslaves individuels purent concourir en tant qu'"athlètes olympiques indépendants". La Croatie, la Slovénie et la Bosnie-Herzégovine envoyèrent pour la première fois des équipes distinctes.

À Barcelone, les professionnels sont officiellement autorisés à participer aux Jeux.

 

 


Les Jeux Olympiques de 1996 à Atlanta

s'ouvrirent de façon spectaculaire lorsque la vasque fut allumée par Muhammad Ali. Le 27 juillet, lors d'un concert dans le parc du Centenaire olympique, un attentat à la bombe tua une personne et en blessa cent dix. Mais si ces Jeux sont restés dans les mémoires, c'est surtout grâce aux exploits sportifs qui y furent accomplis. Un nombre record de soixante-dix-neuf pays remportèrent des médailles sur lesquels cinquante-trois décrochèrent l'or. Après sa victoire au saut en longueur, Carl Lewis devint le troisième athlète à remporter la même épreuve individuelle quatre fois et le quatrième sportif à obtenir un neuvième titre olympique. Naim Suleymanoglu fut le premier haltérophile à monter sur la plus haute marche du podium pour la troisième fois consécutive. Michael Johnson pulvérisa le record du monde du 200m en athlétisme et réussit le doublé dans le 200m et le 400m.

Posté par osotogari à 01:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :