01/01/12

30ème championnats d'Afrique 2009

 

pour des infos sur le 31ème championnats d'Afrique qui débute le jeudi 15 avril 2010, clique sur le lien suivant :

infos judo international

 

********************


résultats

Championnats d'Afrique seniors (M/F)


2009_4_largeimg230_Apr_2009_180428467


La cérémonie d’ouverture des 30e Championnats d’Afrique de Judo s’est tenue ce jeudi 30 avril au gymnase Pandit Sahadeo, à Vacoas.

Plusieurs animations, notamment des démonstrations d’aïkido, de tae kwon do, de lutte gréco-romaine et de combat sumo ainsi qu’un spectacle culturel organisé par Nancy Derougère, sont venues agrémenter ce lancement de compétition.

Dans son discours de circonstance, le président de la Fédération internationale de judo, Marius Vizer, a tenu à féliciter la Fédération mauricienne de judo pour l’organisation des Championnats d’Afrique de judo à l’île Maurice ainsi que l’ensemble des fédérations africaines pour leur engagement dans la promotion du judo. Marius Vizer a également souligné la future démarche de la Fédération internationale de judo dans l’allocation de sièges et de bureaux à chacune des fédérations africaines. Ce projet prendra effet au début de l’année prochaine.

Le Président de la Fédération mauricienne de judo, Rachid Jhury, pour sa part, remis un Golden Plate au ministre des Sports, Devanand Ritoo.

Les premières finales de ces championnats se dérouleront ce jeudi 30 avril et se poursuivront ce samedi 2 mai avant le tournoi par équipes prévu pour ce dimanche 3 mai.

2009_4_largeimg230_Apr_2009_111957793

Ils seront 24 pays africains à s'affronter à partir dU jeudi 30 avril et ce jusqu'à samedi, dans cette compétition de judo où les Maghrébins partent favoris.

Le gymnase Pandit Sahadeo, témoin de grands événements sportifs, sera à nouveau en effervescence à partir de ce matin. En effet, c'est à 10 heures que sera donné le coup d’envoi de la 30 édition des Championnats d’Afrique seniors de judo. Une compétition qui promet.

Au-delà de la forte participation des pays du continent - ils sont 24 au total - la présence des Maghrébins, dont les Algériens et les Égyptiens, rend l’événement encore plus intéressant. Ces deux pays comptent dans leurs rangs des médaillés olympiques des Jeux de Beijing.

Les Mauriciens, qui ressemblent à des petits Poucet face à ces géants de la discipline, tenteront, néanmoins, de marquer le coup devant leur public. Pour l’entraîneur national, Nicolas Hery, « tout est possible ». Même s’il estime qu’il est « encore tôt pour parler de médailles », il ne peut s’empêcher d’afficher son optimisme. « Un combat reste un combat », dit-il.

« Le tirage au sort n’est pas tout fait favorable mais pas défavorable non plus », faisait-il ressortir, hier soir après la réunion technique.

La balle, dit-il, est désormais dans le camp des judokas. «C’est à eux maintenant de se battre, d’être sérieux, vigilants et de rester bien à l’écoute des entraîneurs », poursuit le technicien.

Quatorze Mauriciens sont engagés dans ces championnats dont la plupart en seront à leur baptême du feu.

Comme le veut la règle du jeu, certains ont obtenu un tirage plus au moins favorable tandis que d’autres auront fort à faire dès le premier tour.

A l’instar de Sarah Sylva qui affrontera, chez les -52 kg, une Algérienne ou encore Mélissa St-Pierre (-70 kg) qui a été tirée contre une représentante de la République Démocratique du Congo. Marie-Michèle Godin (-78 kg), qui a bénéficié d’un bye au premier tour devrait affronter soit le Nigeria soit l’Egypte au tour suivant.

Du côté masculin, John Nanon (-66 kg) et McLeon Paulin (-73 kg) seront opposés d’entrée aux représentants du Maroc.

L’escouade mauricienne
Filles : Christiane Legentil (-48 kg), Sarah Sylva (-52 kg), Stefania Casimir (-57 kg), Audrée Catherine (-63 kg), Melissa St Pierre (-70 kg), Marie-Michèle Godin (-78 kg), Anabelle Laprovidence (+78 kg)
Garçons : Steven Gourdin (-60 kg), John Nanon (-66 kg), Mc Leon Paulin (-73 kg), Sébastien Baptiste (-81 kg), Mike Rigobert (-90 kg), Stephen Martin (-100 kg), Andy L’Eveillé (+100 kg)

2009_5_largeimg201_May_2009_075513780

Ce premier acte des 30es championnats d''Afrique Seniors MCB a vu, sans surprise aucune, le net ascendant des nations venant de l'Afrique du Nord avec en tête l'Egypte qui s'est imposée dans trois des huit finales disputées jeudi (30 avril). Quoique dans un de ces affrontements, le médaillé égyptien aux JO de Beijing, Hosham Mesbah ( -90 kg) ait été poussé dans ses derniers retranchements par le Camérounais, Dieudonné Dolassen.

Cependant, cette suprématie nord-africaine a quand même été pour une fois brisée hier lorsque la Sénégalaise Fary Seye, au terme d'un combat acharné, triomphait par ippon de de l'Algérienne Aïda Mezerna, en -63 kg. "A vrai dire, cette médaille d'or m'emeut beaucoup dans la mesure où c'est la première à laquelle je goûte depuis que je suis montée de catégorie," a-t-elle confié.

Par ailleurs, la victoire la plus expéditive,  jeudi, a été l'oeuvre  de la représentante de l'Algérie, Kahina Hadid, qui n'a eu besoin que d'une dizaine de secondes pour  terrasser l'Egyptienne Sarra Wahid (-70 kg).

Bref, à l'issue  ce premier après-midi, c'est l'Egypte qui pointe en tête au classement avec trois médailles d'or contre deux à l'Agérie, alors que la Tunisie, le Maroc ainsi que le Sénégal suivent avec une chacun.

Les podiums
Féminin
&nbsp- 63 kg
&nbspOR : Fary Seye ( Sénégal)
ARGENT : Aïda Mezerna (Algérie)
BRONZE : Audrey Catherine (Maurice)
BRONZE : Aya Mohamed (Egypte)

-70 kg
OR : Kahina Hadid (Algérie)
ARGENT : Sarra Wahid (Egypte)
BRONZE : Misinga Bulanga (RD Congo)
BRONZE : Asna Bjaqui (Tunisie)

-78 kg
OR : Rachida Ouerdane (Algérie)
ARGENT : Samar Salah (Egypte)
BRONZE : Christelle Okodombe (Cameroun)
BRONZE : Houda Miled (Tunisie)

+ 78 kg
OR  : Nihei Chik Rouhou (Tunisie)
ARGENT :  Aminata Diatta (Sénégal)
BRONZE : Samah Ramadan (Egypte)
BRONZE : Rani EL Kilali (Maroc)

Masculin
-81 kg
OR : Safouana Attaf (Maroc)
ARGENT : Hate Abdelakher (Egypte)
BRONZE : Fa Gazouani  (Tunisie)
BRONZE : Hugu Moussavou (Gabon)

-90 kg
OR : Hesham Mesbah (Egypte)
ARGENT : Dieudonné Dolassen (Cameroun)
BRONZE : Patrick Trezise (RSA)
BRONZE : Lyes Bouyakoub (Algérie)

-100 kg
OR : Ramadan Darwish (Egypte)
ARGENT : Hassane Azzoun (Algérie)
BRONZE : Ndibu Mushi (RD Congo)
BRONZE : Mohammed Salah (Libye)

+100 kg
OR : Islam El Shihaby (Egypte)
ARGENT : Anis Chedly (Tunisie)
BRONZE : Amar Belcagem (Algérie)
BRONZE : Kabik Mandembo (Rd Congo)

 

2009_4_largeimg230_Apr_2009_231451420                  


L’exploit est venu de la toute jeune Audrey Catherine, 17 ans, qui s’est offert le bronze dans la catégorie des -63 kg. C’était jeudi (30 avril) au gymnase Pandit Sahadeo à Vacoas.

Le judo mauricien frémissait à l’idée de décrocher une médaille dans cette première journée des 30e Championnats d’Afrique de judo avec notamment Andy L’Eveillé (+100 kg), Marie-Michelle Godin (-78 kg) et Audrey Catherine (-63 kg).

C’est finalement de cette dernière, au bout d’un combat qui a tenu en haleine tous les Mauriciens présents au gymnase Pandit Sahadeo, qu’est venue la lumière dans le camp mauricien. Une belle médaille de bronze obtenue grâce à un Yuko face à la Sud-Africaine Natasha Glassford.

« Je ne peux exprimer ce que ce je ressens en ce moment. C’est la première fois que je participe aux Championnats d’Afrique et je décroche une médaille de bronze. C’est vraiment extraordinaire », lâche-t-elle. Et d’ajouter : « Je me suis blessée au genou durant ma préparation en France. Mais pour ces Championnats d’Afrique, j’ai fait fi de la douleur et de la fatigue pour aller chercher ce podium. Cette médaille de bronze me motive davantage dans ma quête d’une participation aux Jeux Olympiques, que ce soit en 2012 ou en 2016. »

C’était un combat intense où malgré une nette domination de l’adolescente de Camp-Marcelin, Flacq, l’arbitrage n’a pas jugé important de comptabiliser plus qu’un Yuko. « Je suis déçue de l’arbitrage. Plusieurs de mes attaques n’ont pas été prises en considération par les arbitres. Mais l’essentiel est que je remporte le combat et, surtout, une belle médaille de bronze », confie Audrey Catherine.

2009_4_largeimg330_Apr_2009_231451420


Malgré la rude concurrence étrangère constituée notamment des pays d’Afrique du Nord, Maurice a ramené deux autres médailles, samedi (2 mai), au gymnase Pandit Sahadeo, lors du second acte des championnats d’Afrique au niveau individuel. Et ce par l’entremise de Mc Leon Paulin (- 73 kg), qui s’est offert l’argent, et Christine Legentil (- 48 kg ) qui s’est, elle, octroyé le bronze. Ce qui porte le nombre de médailles glanées par l’escouade quadricolore à trois après le bronze décroché jeudi par Audrey Catherine.

De Mc Leon Paulin d’abord, il faut dire qu’il eut à écarter tour à tour le Camerounais Bapou Hell et le Sud-Africain Peter Almeida avant de se retrouver en finale face au Tunisien Seiled Ben Hsan. Mais cette confrontation allait tourner court pour  Paulin quand le Maghrébin fit parler son expérience en  expédiant notre compatriote sur ippon, au prix d’un contre meurtrier, après à peine une minute de combat

Quant à Christine Legentil, qui était opposée à la Malgache Martine Randriamalala pour le compte de la médaille de bronze, elle dirigea les opérations de bout  en bout pour finalement s’imposer sur waza-ari.

S’agissant des autres représentants mauriciens qui étaient en action à l’occasion de cette dernière journée en individuel, nommément en masculin Steven Gourdin et John Nanon, et en féminin Sarah Silva, Sarah Casimir et Marie Michèle Godin, ils ont tous connu une sortie précoce.

Le coach Nicolas Hery s’est dit tout à fait satisfait de ce bilan en général qui permet quand même à Maurice de se classer 7e parmi les pays participants. « Compte tenu en particulier de la jeunesse du groupe », a-t-il noté.

Par ailleurs et comme on s’y attendait, la lutte pour la première place au classement fut des plus intenses entre particulièrement les trois grosses cylindrées nord-africaines, l’Egypte, l’Algérie et la Tunisie. Au décompte final, c’est le pays des Pharaons qui a enlevé la palme avec un total  de douze médailles, tout juste devant l’Algérie et la  Tunisie respectivement.

Classement général
(après deux journées)

1. Egypte
2. Algérie
3. Tunisie
4. Maroc
5. Sénégal
6. Cameroun
7. Maurice
8. Afrique du Sud
9. Liban
10. Cote d’Ivoire
11. Madagascar
12. Gabon
13. Burundi

Classement féminin
1. Algérie
2. Tunisie
3. Sénégal
4. Egypte
5. Afrique du Sud
6. Maroc
7. Cameroun
8. Maurice
9. Cote d’Ivoire
10. Burundi

Classement masculin
1. Egypte
2. Maroc
3. Tunisie
4. Algérie
5. Cameroun
6. Maurice
7. Liban
8. Cote d’Ivoire
9. Afrique du Sud
10. Madagascar
11. Gabon

6 médailles dont 2 en or pour les algériens


17_376582921

 


Le gymnase Pandit Sahadeo, lieu de grands événements sportifs mauriciens, a été à nouveau en effervescence avec le regroupement de la crème du judo continental pour d’autres conquêtes.

Au-delà de la forte participation des pays du continent - 24 au total - la présence des pays arabes, dont les Algériens et les Égyptiens, rend l’événement encore plus intéressant.

L’Algérie et l’Egypte comptent dans leurs rangs des médaillés olympiques des Jeux de Beijing 2008.

Le premier acte a vu, sans  surprise aucune, le net ascendant des nations venant de l’Afrique du Nord avec, en tête, l’Egypte qui s’est imposée dans trois des huit finales disputées jeudi dernier. Quoique, dans un de ces duels, le médaillé égyptien des JO de Beijing, Hosham Mesbah (-90 kg) ait été sérieusement malmené par le Camerounais Dieudonné Dolassen.

Cependant, cette suprématie nord-africaine a quand même été pour une fois brisée par la Sénégalaise Fary Seye, au terme d’un combat acharné, triomphant par ippon de notre représentante Aïda Mezerna, en -63 kg.

Par ailleurs, la victoire la plus expéditive a été l’œuvre de notre formidable Kahina Hadid, qui n’a eu besoin que d’une dizaine de secondes pour terrasser l’Egyptienne Sarra Wahid (-70 kg). Sa coéquipière Rachida Ouerdane (-78 kg) n’a pas sorti tout son arsenal de guerre pour envoyer au tapis la deuxième Egyptienne Samar Salah. Les deux Algériennes se sont vues récompensées par deux médailles d’or, les premières de la moisson 
algérienne. Concernant l’argent, les deux médailles ont été l’œuvre de la malheureuse Aïda Mezerna (-63 kg) et Hassan Azzoun


(-100 kg) qui a été battu par  l’Egyptien Ramadhan Darwish qui a vengé ses deux compatriotes. Enfin, les médailles de bronze ont été décrochées par Lyes Bouyakoub (-90 kg) et Amar Belgacemi (+100 kg).Au classement général (dames hommes) l’Algérie occupe la seconde place avec 6 médailles, devancée par l’Egypte qui totalise 8 médailles (3 or, 3 argent et 2 bronze).

Le Sénégal occupe la 3e place avec 2 médailles (or et argent). Au classement par catégorie, la sélection algérienne dames est en tête avec 3 médailles (2 or, 1 argent) devant le Sénégal (1 or,1 argent) et l’Egypte (1 or, 2 bronze).

Chez les hommes, l’Algérie occupe provisoirement la 3e place avec une médaille en argent et deux en bronze. La première place est détenue par l’Egypte avec quatre médailles, dont trois en or, suivie du Maroc avec une médaille en or. Ainsi, à l’issue  ce premier round, c’est l’Egypte qui pointe en tête au classement avec trois médailles d’or contre deux à l’Algérie, alors que la Tunisie, le Maroc ainsi que le Sénégal suivent avec une chacun.


 

Posté par osotogari à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :