je voulais te faire découvrir la ville de Tours ! nous habitons cette région depuis 20 ans, suite à une mutation du travail de Guy nous nous sommes installés en Touraine !

Tours est une magnifique ville et parfois quand tu y habites toute l'année tu ne te rends pas forcément compte de la chance que tu as d'habiter dans une si belle région et c'est en vacance que tu découvres une ville que pourtant tu traverses souvent !

 

touraine

 

Capitale des jardins de la France, Tours tient à son rang. Cette année, le Conseil national des Villes et Villages Fleuris a sélectionné, pour représenter la France, la ville de Tours (Quatre Fleurs au palmarès national) pour participer au concours européen « Entente floral ».

Outre ses jardins de proximité, ou historique comme le Botanique des dimanches en famille, Tours dispose d’une trame verte remarquable avec à la fois des grands parcs d’agglomération. Ces espaces de respiration, habilement liés, promeut de nouvelles pratiques de ville. Vecteurs de la biodiversité dans la ville, ils s’inscrivent dans des écosystèmes qui dépassent largement le cadre tourangeau.

Tours s'étendant au nord de la Loire et au sud du Cher, la ville est séparée en trois entités plus ou moins distinctes les unes des autres mais n'ayant aucune existence officielle : Tours Nord (au nord de la Loire), Tours Sud (autour du Cher) et Tours Centre (qui correspond à la ville entre Loire et Cher).

La ville de Tours comporte 34 quartiers

par un matin chaud de juillet, j'ai mis mes chaussures de marche, ma bouteille d'eau et mon appareil photo et j'ai décidé d'arpenter les rues de Tours pour que toi, cher lecteur, que tu sois de Chine, de Russie, du Japon ou de Lyon tu puisses connaitre Tours !

A Tours, il y a une calèche de 10 places tirée par deux chevaux qui te permet de visiter la ville un peu différemment ! pour une ballade 50 minutes en cheval à travers la ville tu ne paieras que 1.25 euros et si tu as ta carte d'abonné aux bus urbains, il te suffira de la montrer au cocher et tu ne paieras rien !


DSC_8713

 

 

la calèche de Tours

 

DSC_8720

 

DSC_8710

la crotte de cheval est récupérée



au départ et même pour toi cher lecteur, je ne souhaitais pas prendre la calèche car j'ai très peur des chevaux ! et pas une petite peur ! c'est pas de la blague ! mais en passant devant la calèche, le cocher a insisté pour que je monte car il restait une place ! et pour toi, cher visiteur, j'ai accepté malgré ma peur !

au moment où je montais, une équipe de TV Tours est arrivée pour faire un reportage sur la calèche ! donc nous avons fait le voyage avec un caméraman et un journaliste ;


 

DSC_8689

le cameraman de l'équipe de TV Tours

DSC_8692

l'interview du cocher



on a refait des prises car les chevaux ont joué les vedettes et n'ont pas toujours fait ce que le caméraman voulait ! le reportage passe à TV Tours le 05 août à 18 heures et sur TV Tours.Fr !

07_07_10

j'ai passé un bon moment et j'ai beaucoup ri, une équipe de TV très sympa !

DSC_8697
l'équipe de TV Tours a fini son reportage !

 

je t'ai dit que j'avais peur des chevaux, je voulais pas trop m'approcher mais une charmante jeune fille a insisté (aller savoir pourquoi !) pour me prendre en photo et à la fin j'ai quand même accepté pour lui faire plaisir !


DSC_8715
là ça se passe bien !


DSC_8717

le cheval me lèche le bras ! j'ai eu un peu peur !



on continue notre petite promenade et comme j'étais accès sur les transports un peu originaux, tu pourras trouver aussi un petit train un peu plus cher que la calèche mais tout aussi intéressant !

 

DSC_8783

 

le petit train promenade de Tours

 

DSC_8782

 

 

et comme je t'ai dis plus haut que j'étais en plein dans les transports originaux je finirais par ce transport pittoresque !

DSC_8735

 

Tours en vélo !

 

DSC_8734

 

après l'aventure des chevaux,  je me dirige d'un bon pas vers le monument le plus proche du terminus de la calèche, la cathédrale de Tours !


DSC_8729
la cathédrale de Tours


Élevée sur les vestiges de la cité gallo-romaine Caesarodunum, la cathédrale Saint-Gatien se dresse au cœur de la ville qui fut l’un des centres de pèlerinage les plus célèbres de l’Occident et qui reste l’une des capitales des Pays de Loire.
Elle rayonne dans une région illustrée par saint Gatien le premier évêque de Tours, saint Lidoire fondateur de la première cathédrale, saint Martin l’apôtre de la Touraine et des Gaules, saint Grégoire de Tours.

Blanche de Castille et saint Louis contribuèrent à sa construction. Jeanne d’Arc, des rois de France et la foule des pèlerins, sur la route de Compostelle, y firent étape.

La cathédrale de Tours
bénéficie très tôt de la protection royale : les rois de France sont chanoines d’honneur dès Louis VII.


DSC_8731



Saint François de Paule (confesseur de LouisXI) , Marie de l’Incarnation (mère de l'église catholique du Canada) et Léon Papin- Dupont, le « saint homme de Tours », vinrent y prier.

La cathédrale actuelle, qui a connu une longue histoire, succède à trois autres églises :

    * une première église construite par saint Lidoire qui vit le sacre de saint Martin et le «miracle du globe de feu».
    * une église franque qui dura 400 ans, dédiée à saint Maurice, ornée de superbes mosaïques à la gloire de saint Martin.
    * une église romane qui servit pendant un siècle et fut détruite par la guerre et les incendies.
    * cette quatrième église devait être gothique. Après un véritable jaillissement du chœur en 40 années, chevet compris, la construction s’échelonna du XIIIème au XVIème siècle.


DSC_8728



Il faudra donc trois siècles pour achever la « Gatienne ».
Elle nous offre, dans sa construction, la succession du gothique rayonnant, du gothique flamboyant et de la Renaissance

je sortis de la cathédrale sans me presser tellement la fraicheur et le silence du lieu me donnait envie d'y rester ! d'un pas trainant par cette douloureuse chaleur, je décidais de passer par la Place Plumereau, place Plume pour les tourangeaux,c'est l'endroit où il faut absolument se rendre pour boire un pot, aller au restau ou découvrir de superbes maisons à pan de bois datant du xvème siècle.  je te conseille le resto le Bureau, où l'on est bien servi et à toute heure !


DSC_8765


la place Plum'

DSC_8766



Autrefois elle était appelée le Carroi aux Chapeaux (des fleurs y étaient vendues pour décorer les chapeaux).


DSC_8764

 

 

DSC_8762



Le quartier du Vieux Tours
mérite lui aussi une ballade pour ses maisons à colombages !

après une petite pause café à la terrasse d'un café de la place, je me dirige vers le centre ville, la place Jean Jaurès et en chemin je rencontre une vendeuse de journaux bien sympathique.

 

DSC_8768

 

L' Hôtel de Ville et le Palais de Justice se situent au cœur du Tours Moderne, Place Jean Jaurès.


DSC_8774
place Jean Jaurès




L'hôtel de Ville est une réalisation de l'Architecte Tourangeau Victor Laloux.


DSC_8779
hôtel de ville


DSC_8776

le palais de justice



La rue Nationale
est l'artère commerçante du Centre ville, elle est désormais piétonnière.

DSC_8743



Plus généralement la ville développe les zones pour les piétons et essaie de contrôler la circulation automobile pour le plus grand bien des touristes et amateurs de vieilles pierres. Une rue piétonne et commerçante, la rue de Bordeaux conduit de la Place Jean Jaurès à la Gare.

on ne peut pas partir de la place Jean Jaurès sans avoir fait une visite au marché aux fleurs, présents le samedi et le mercredi toute l'année où tu peux acheter des fleurs mais aussi des légumes !


DSC_8773

 

ce marché a été crée en 1874.

tout doucement, et appréciant le petit air frais qui me chatouille les cheveux et qui est fort agréable, je me dirige pour la fin de mon aventure tourangelle vers la gare que tu te dois d'observer !

DSC_8663


Le bâtiment rassemble quatre matériaux : la pierre (pour la façades et ses statues), le fer (comme structure porteuse), la fonte (notamment pour l'ornement des colonnes intérieures) et le verre (avec deux grandes verrières sur la façade pour offrir de la légèreté et de la transparence).

La gare de Tours-Centre a connu une réhabilitation de son intérieur, et des travaux de façade en 2006. Des feuilles d'or furent ainsi posées, comme le projet de Laloux le prévoyait à la base.

La gare est en particulier desservie par la relation Aqualys, par les TER Centre et par les TGV Paris-Vendôme-Tours.

L'accès à Tours se fait aussi grâce à une seconde gare, la gare de Tours-Saint-Pierre-des-Corps. En effet, la gare de Tours est une gare en terminus. Pour éviter le rebroussement des trains venant de Paris et à destination de la côte atlantique (La Rochelle, Bordeaux), l'arrêt se fait en gare de Saint-Pierre-des-Corps. Un service de navettes entre ces deux gares assure la correspondance avec tous les trains des grandes lignes qui ne desservent pas la gare de Tours.

tu regardes la gare de face, et si tu te retournes tu pourras voir le palais des congrès le Vinci !

 

DSC_8787


Jean Nouvel
, concepteur de l'Institut du Monde Arabe et de la Fondation Cartier à Paris, de l'Opéra de Lyon et de l'aéroport de Kansaï au Japon, fut choisi en 1989 pour être l'architecte du Centre International de Congrès de Tours...
Le 16 février 1991, la première pierre était posée et le 17 septembre 1993, inauguré !

une performance architecturale unique !
Grâce à une fabuleuse performance architecturale et des techniques innovantes, dispose de 26 000m2 exploitables sur 28 000m2 construits. Il propose trois auditoriums suspendus à un vaste plateau panoramique multi-usages très modulable, sur lequel se répartissent 22 salles de commission, et près de de 1500 m2 d'exposition. Sur un autre niveau, plus de 2500 m2 d'exposition ainsi que de nombreux espaces conviviaux et de travail complètent l'infrastructure.

et si tu as une question, ou si tu es perdu, tu peux toujours te rendre à l'office de tourisme où tu seras accueilli par une équipe sympathique !


DSC_8668
l'office du tourisme


bon, après une visite assez académique (on va dire), il y a aussi une visite plus atypique que tu peux faire, quelques photos plus singulières !



DSC_8688
une jolie porte !



DSC_8698

il te manque un arrosoir ?

 

DSC_8721
planté en 1804, hauteur 31m, envergure 33m, circonférence 7.50m,
envergure près de 800m2

 

DSC_8725

Fritz l'éléphant !



DSC_8742
nounours qui fait des bulles !

DSC_8746
mais comment ont ils fait ??

si la ballade t'a plu alors je te conseille de venir faire une petite visite pour visiter la ville de Tours !