le SHIN -SUMO : le sumo des femmes

(info sumo)



SUMO101Yuki_Obama_372

 

Le sumô pour femme est appelé shin-sumo et un championnat du monde est même organisé.

 


 

 

Dès le 18ème siècle des combats de sumô pour femmes (onna-sumo) étaient organisés par des maisons de prostitution. Ce sport féminin fut cependant définitivement interdit en 1926. Contrairement au sumô traditionnel pratiqué par les hommes, qui a une très longue histoire et qui est associé à l’honneur, cette activité féminine liée à l’univers de la prostitution avait pour principal but de divertir un public masculin et devait par conséquent être considérée comme immorale.

 




 

Le dernier a eu lieu en octobre 2001 à Hirosaki (Nord du Japon). 17 pays y étaient représentés. C'est Ishigaya Satomi qui a remporté le titre dans les poids moyens. Elle fait partie du club de l'univeristé Nichidai (Nihon Daigaku). C'est la seule université au Japon à avoir des femmes dans son club de sumô, et ce depuis l'année 2000. Elles sont maintenant 5 femmes dans le club pour 40 hommes. Ce club universitaire de sumô a une bonne réputation car c'est de ses rangs que sont sortis des champions comme Wajima, Mainoumi et Kotomitsuki.

 

AMATEUR_BoykovaIwai_372

 

Les membres (hommes) vivent ensemble dans un dortoir tout près du dohyô, mais les femmes occupent une maison de 5 pièces pas très loin de là.

L'entrainement a lieu tous les jours sauf pendant quelques jours de vacances; en fait en dehors du sumô et de leurs études, elles n'ont guère de temps libre.

 

scope_haut

 

 

La Fédération Internationale de Sumô espère que le sumô sera un jour sport olympique et que le sumô féminin va se développer.

 

voici un reportage sur le sumo